L’Ambassadrice itinérante des États-Unis pour la Justice Pénale Mondiale, Beth Van Schaack, a visité Bangui. 

Publié le 7 août 2022 , 8:00
Mis à jour le: 7 août 2022 3:39

 

Rédigé par USA

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC), le 8 août 2022

 

Bangui (République centrafricaine) – L’Ambassadrice itinérante des États-Unis pour la Justice Pénale Mondiale, Beth Van Schaack, a visité Bangui du 3 au 6 août.  Dr. Van Schaack a prêté serment en tant que sixième ambassadeur itinérant du Département d’État américain pour la Justice Pénale Mondiale en mars 2022.  À ce titre, elle conseille le Secrétaire d’État américain sur les questions liées à la prévention et à la réponse aux crimes d’atrocité, notamment les crimes de guerre, les crimes contre l’humanité et le génocide.   

L'Ambassadrice Van Schaack et l'Ambassadrice des États-Unis en République centrafricaine, Patricia Mahoney, ont beaucoup apprécié leurs audiences avec le Premier ministre Felix Moloua

 

L’Ambassadrice Van Schaack et l’Ambassadrice des États-Unis en République centrafricaine, Patricia Mahoney, ont beaucoup apprécié leurs audiences avec le Premier ministre Felix Moloua, le ministre d’État à la Justice Arnaud Djoubaye-Abazene et le ministre d’État pour l’Accord politique pour la paix et la réconciliation (APPR) et au Désarmement, à la démobilisation, à la réintégration et au rapatriement (DDRR), Jean Willybiro-Sako.

Lors de ses entretiens, l’Ambassadrice Van Schaack a souligné l’importance de demander des comptes à ceux qui ont commis des atrocités et de défendre les victimes de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité.  Elle a félicité le gouvernement centrafricain et la Cour Pénale Spéciale pour l’arrestation d’Idriss Ibrahim Khalil et a exprimé le souhait des États-Unis pour renforcer la coordination dans le secteur de la justice.

« Je suis très honorée d’être ici en République centrafricaine, ma première étape en Afrique en tant qu’ambassadrice itinérante pour la Justice Pénale Mondiale. Vous êtes si nombreux à travailler sans relâche pour rendre justice aux victimes centrafricaines.  Les victimes sont vraiment au centre d’une grande partie de notre travail – faire en sorte que leurs voix soient entendues et que ces crimes ne se répètent jamais., » a déclaré l’Ambassadrice Van Schaack.

Les États-Unis ont fourni plus de 50 millions de dollars, soit 32 milliards de franc CFA, aux secteurs de la justice et de la sécurité en République centrafricaine depuis 2014 et resteront un partenaire engagé pour la paix et la prospérité du peuple centrafricain.

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

 

 

Aucun article à afficher