Le ministre Balalou s’embourbe dans une défense pitoyable aux critiques de Ziguelé sur l’insécurité dans l’Ouham-Pendé et Lim-Pendé

Publié le 8 juillet 2024 , 5:10
Mis à jour le: 8 juillet 2024 3:07 pm

Le ministre Balalou s’embourbe dans une défense pitoyable aux critiques de Ziguelé sur l’insécurité dans l’Ouham-Pendé et Lim-Pendé

 

Le ministre et porte parole du gouvernement Maxime Balalou.
Le ministre et porte parole du gouvernement Maxime Balalou.. CopyrightGuira Fm

 

Lors d’une conférence de presse, Maxime Balalou, porte-parole du gouvernement,  a tenté de discréditer Martin Ziguelé, Président du parti MLPC, qui, dans une interview à la radio Ndékè Luka,  dénonçait l’inaction gouvernementale face à l’insécurité dans l’Ouham-Pendé et Lim-Pendé. Balalou s’est embourbé dans une défense pitoyable, révélant l’impuissance des autorités.

 

Bangui, 09 juillet 2024.

Par la rédaction de Corbeau News Centrafrique.

 

Une réaction gouvernementale insuffisante et détournée.

 

Maxime Balalou, lors de sa conférence de presse, a choisi de s’attaquer personnellement à Martin Ziguelé. En qualifiant les critiques de Ziguelé de tentatives pour ternir l’image du gouvernement, Balalou ne fait que détourner l’attention de la crise sécuritaire réelle qui sévit dans l’Ouham-Pendé et Lim-Pendé et de leur échec à sécuriser les populations depuis plus de huit années. Cette stratégie de diversion est une preuve flagrante de l’incompétence gouvernementale et de son incapacité à résoudre les problèmes de sécurité.

 

L’inaction gouvernementale : une trahison des citoyens.

 

En refusant de reconnaître la gravité de la situation sécuritaire, le gouvernement trahit les citoyens qu’il est censé protéger. Les attaques contre Ziguelé sont une tentative désespérée de masquer l’inaction des soi-disant autorités. Les accusations de Balalou manquent de substance et ne répondent pas aux préoccupations légitimes de la population.

 

Une réalité dramatique sur le terrain oubliée par le ministre Balalou .

 

Les habitants de l’Ouham-Pendé et Lim-Pendé continuent de vivre dans une peur constante. Les groupes armés pillent, kidnappent et tuent sans rencontrer de résistance significative de la part des forces de l’ordre. L’économie locale est paralysée, et les infrastructures sont en ruines. La situation humanitaire est désastreuse, et le gouvernement reste étrangement silencieux et inactif face à cette urgence.

 

Des discours vides face à l’urgence humanitaire.

 

Les déclarations de Balalou sont vides de toute proposition concrète. Au lieu de prendre des mesures pour ramener la sécurité, le gouvernement se contente de querelles politiques inutiles. Cette attitude irresponsable aggrave la colère et le désespoir des populations affectées. Les citoyens attendent des actions, pas des mots creux.

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

Cliquez sur ce lien pour intégrer nos groupes  WhatsApp :

CNC Groupe 1

CNC groupe 2

Groupe Infos

 

Rappelons que dans les deux premiers groupes, seuls les administrateurs publient des contenus. Et c’est réservé uniquement aux articles du CNC.

 

Aucun article à afficher