Irruption des hommes armés dans le village de Maloum, panique au sein de la population

Publié le 27 novembre 2022 , 7:10
Mis à jour le: 26 novembre 2022 6:25

Bangui (République centrafricaine) – Le village de Maloum, chef-lieu de la commune d’élevage d’OURO-DJAFOUNE, situé à environ 60 kilomètres de Bambari a été secoué par l’incursion des hommes en armes dans la nuit du jeudi à vendredi 25 novembre 2022.

 

5 combattants de la seleka avec leurs armes
Les combattants rebelles de l’UPC.

 

Rédigé par Bertrand Yékoua

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC), le lundi 28 novembre 2022

 

Plus de peur que de mal. Les assaillants seraient des braqueurs venus d’ailleurs. Ils étaient au moins quatre, et lourdement armés et faisaient énormément des dégâts dans ce village.

Dès leur arrivée  dans le village vers 20 heures, ils ont commencé à terroriser la population. Durant plus d’une heure, les assaillants ont littéralement pillé les commerces et certaines habitations privées. Selon les témoins, les assaillants ont également braqué une femme commerçante chez elle et pillé plusieurs boutiques.

Pour les habitants de Maloum, les assaillants seraient des rebelles de l’unité pour la paix en Centrafrique, membre de la coalition des patriotes pour le changement (CPC).

Mais du côté du CPC, on affirme que la présence de leurs hommes n’était pas signalée dans ce secteur depuis une semaine. Les soldats FACA ne sont pas aussi dans le secteur de Maloum la nuit de la scène.  Mais qui étaient réellement les assaillants? Difficile de le savoir pour l’heure.

Rappelons qu’à Maloum, les Russes noirs déserteurs  règne en maître dans cette localité depuis près de trois semaines.

Rien que pour le dimanche 6 novembre, un camion semi-remorque,  en provenance de Bambari, et à destination de Bria a été pris au piège des coupeurs de route lourdement armés sur la montagne de Maloum communément appelée tournant « S ». Une personne a été tuée, deux autres blessées, le camion incendié par les malfaiteurs.  Cependant, quelques heures plus tard, dans la même journée du dimanche 6 novembre, une moto en provenance d’Ippy, sur laquelle il y’avait deux passagers, a également été prise au piège par ces coupeurs de route, dont on ignore complètement leurs identités. L’un des deux passagers a été grièvement blessé, et le deuxième a été attaché avec des cordes.  Une somme d’argent, des biens de valeur, et leur moto  ont été ravis par ces malfrats qui ont opéré en toute quiétude.

À lire aussi : AKROUSSOULBACK, village d’origine d’Abdoulaye Hissen, complètement  pillé par les mercenaires de Wagner

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe WhatsApp : CNC Groupe

Rappelons que dans ce groupe, seuls les administrateurs publient des contenus. Et c’est réservé uniquement aux articles du CNC.

 

Aucun article à afficher