Fusillade meurtrière à Libye : Le récit bouleversant des témoins”

Publié le 3 août 2023 , 7:25
Mis à jour le: 3 août 2023 3:03

Fusillade meurtrière à Libye : Le récit bouleversant des témoins”

 

Une patrouille des soldats FACA À Sibut en juillet 2018. CopyrightCNC.

 

 

Bangui, 04 août 2023 (CNC) –   Un drame tragique a secoué la Libye, plus précisément près de la ville de Sibut, dans la préfecture de l’Ombella Poko. Un événement qui a coûté la vie à un civil et blessé une dizaine autres personnes, perpétré par un membre des forces armées centrafricaines. Le terrible incident s’est déroulé durant la nuit du mercredi au jeudi 3 juillet 2023.

 

Les circonstances qui ont conduit à cette tragédie sont particulièrement sombres. En effet, le drame a eu lieu alors qu’une délégation de l’autorité nationale des élections regagnait Bangui après le vote référendaire du dimanche 30 juillet dernier, auquel ils avaient assisté à Bria. Le cortège était escorté par des éléments des forces armées centrafricaines.

 

Vers 20 heures le mercredi 2 août, alors que le cortège était arrivé à Libye, l’un des membres des forces armées a brusquement sauté du véhicule et a commencé à faire des tirs partout en l’air. Malgré les efforts de ses camarades d’armes, ils n’ont pu le neutraliser ou le maîtriser, et il a continué à tirer à plusieurs reprises pendant presque toute la nuit.

 

Le tireur a également pris pour cible un taxi-brousse  dans la gare de Libye, blessant plusieurs personnes innocentes. Et, dans la matinée du jeudi 3 août, il a froidement abattu un jeune habitant de Libye qui sortait à peine de chez lui, ajoutant une tragédie de plus à cette nuit de cauchemar.

 

Face à cette menace mortelle, les habitants de Libye et les forces de sécurité intérieure locale se sont sentis contraints d’intervenir pour leur propre survie. Ils ont finalement réussi à abattre le membre de l’armée nationale, devenu un danger pour la communauté. Un acte qui n’a pas été pris à la légère, mais qui était malheureusement nécessaire pour protéger leurs vies.

 

Thierry Evariste Biguinindji, préfet de la Haute-Coteau, faisait partie du cortège ce soir-là. Il a été témoin de la tragédie et a rapporté les événements de cette nuit cauchemardesque. Il explique que lorsque le cortège s’était arrêté à Libye pour parler avec un membre de l’autorité nationale des élection (ANE), un coup de feu a retenti subitement derrière leur véhicule. Ils étaient tous déconcertés et ont initialement pensé qu’ils faisaient l’objet d’une attaque. C’est seulement plus tard qu’ils ont appris que l’assaillant faisait partie de leur propre contingent.

 

Après cet horrible événement, la gendarmerie locale est intervenue et placer les deux autres éléments de sécurité qui accompagnaient le tireur en garde à vue. Ils sont actuellement détenus par la gendarmerie, en attendant que la lumière soit faite sur cette affaire choquante.

 

La communauté de Libye pleure le jeune homme qui a perdu la vie, et sa famille a organisé ses funérailles dans une atmosphère de tristesse et de consternation. Le soldat responsable de cette tragédie est également décédé lors de cette nuit fatidique, laissant derrière lui des questions sans réponse et un sentiment de douleur pour tous ceux qui ont été touchés par cette terrible perte.

 

Notons que cette nuit de violence en Libye a laissé des marques indélébiles dans le cœur de la communauté locale. C’est une tragédie qui aurait pu être évitée, et qui soulève des interrogations sur la sécurité et la stabilité de la région. Espérons que des mesures seront prises pour éviter que de telles situations se reproduisent à l’avenir et que justice soit rendue pour les victimes et leurs familles endeuillées.

 

Par Prisca VICKOS

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

Cliquez sur ce lien pour intégrer nos groupes  WhatsApp :

CNC Groupe 1

CNC groupe 2

Groupe Infos

 

Rappelons que dans les deux premiers groupes, seuls les administrateurs publient des contenus. Et c’est réservé uniquement aux articles du CNC.

 

 

Aucun article à afficher