Élection présidentielle en France, Touadera en colère après la victoire de Macron

Publié le 24 avril 2022 , 8:05
Mis à jour le: 24 avril 2022 9:00

 

Rédigé par Prisca VICKOS

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC), le 25 avril 2022

 

Bangui (CNC) – Les autorités centrafricaines ont beaucoup œuvré, avec l’appui des mercenaires russes, pour la victoire de Marine Le Pen, candidate d’extrême droite à la présidentielle française de 2022. Mais le dimanche soir, à la proclamation des résultats à la télévision française et sur les réseaux sociaux, c’est la douche froide à Bangui. Le Président Faustin Archange Touadera, parti fêter l’éventuelle victoire de Marie Le Pen à Damara, est rentré avec son équipe de fête, vers 20 heures finalement à Bangui, sous la colère.

Le Président centrafricain Touadera et son homologue français en France.
Le Président centrafricain Touadera et son homologue français en France.

 

C’était une grande déception, une expression  de déconvenue, de tristesse assombrie sur les visages  des autorités centrafricaines et de leurs partisans après l’annonce de la victoire d’Emmanuel Macron à la présidentielle française d’avril 2022.  Marine Le Pen, candidate favorite de la Russie, soutenue par les autorités centrafricaines, vient à nouveau de perdre face à Emmanuel Macron, candidat à sa propre succession pour un second et dernier mandat.

Si les autorités centrafricaines sont en colère après la victoire d’Emmanuel Macron, tout le monde sait de quoi il s’agit. Le Président Faustin Archange Touadera, avec son ami Président de l’Assemblée nationale, l’honorable  Simplice Mathieu Sarandji, et Monsieur Sani Yalo, ont massivement mobilisé la diaspora centrafricaine, proche du MCU, à Paris, pour le vote en faveur de la candidate d’extrême droite Marine Le Pen. De faux comptes ont été créés  depuis Bangui  pour tenter de mobiliser des gens derrière Le Pen tout en discréditant le candidat Macron.

Et ce n’est pas seulement qu’en Centrafrique, c’est aussi dans d’autres pays comme le Mali. Mais leur surprise est que leur manœuvre est totalement tombée à l’eau après l’annonce de la victoire du Président Macron.

Pour de nombreux observateurs, les autorités centrafricaines n’ont pas eu de sommeil cette nuit. Elles s’attendent désormais à une guerre frontale pour les cinq années à venir.

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

 

 

Aucun article à afficher