Disparition spectaculaire du lieutenant Julien Rafaï de la garde présidentielle, 24 heures après, on parle désormais de son arrestation

Publié le 15 décembre 2022 , 7:15
Mis à jour le: 16 décembre 2022 12:34

 

Bangui (République centrafricaine) – Cela fait déjà 48 heures que la disparition spectaculaire du lieutenant Julien Rafaï de l’unité Alfa requins soulève des nombreuses controverses dans le pays. Suite à un post qu’il a publié sur les réseaux sociaux, le Président de la République a ordonné son arrestation, mais l’homme n’a pas souhaité se livrer. Il a préféré se sauver, mais d’une manière spectaculaire, digne d’un film à la Colombienne. Or, ce jeudi après-midi, on signale à CNC son arrestation au sud de Bangui.

un soldat FACA lors du défilé sur avenue des martyrs à Bangui
un soldat FACA lors du défilé sur avenue des martyrs à Bangui en décembre 2021. CopyrightCNC

 

Rédigé par Anselme Mbata

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC), le vendredi 16 décembre 2022

 

Disparition spectaculaire du lieutenant Julien Rafaï

 

Suite aux propos criminels  et controversés du sulfureux  Euloge Doctrouvé Koï sur les leaders de l’opposition démocratique,  le lieutenant Julien Rafaï, sur la plateforme de réseau social Facebook, préfère lui tirer les oreilles. Mais sa publication avait été relayée plusieurs fois jusqu’à atteindre le Président de la République, monsieur Faustin Archange Touadera. Après avoir pris connaissance de sa publication, celui-ci a ordonné immédiatement la mise en arrestation du lieutenant Julien Rafaï. Pendant ce temps, ce dernier, qui était encore au boulot, a été joint au téléphone par le colonel Ngaya pour lui faire part de la décision du chef de l’État, et qu’il doit se présenter à la garnison pour l’exécution de la décision. Le lieutenant aurait répondu au colonel Ngaya qu’il a pris note de la décision, mais qu’il va prendre sa voiture et revenir après.

C’est en allant prendre sa voiture que le lieutenant a pris la poudre d’escampette.

Entre-temps, sur les réseaux sociaux, certaines personnes parlent de son arrestation par les éléments requins de la garde présidentielle  quelques heures plus tard vers 2 heures du matin à son domicile. Or, ce jeudi après-midi, la gendaremerie a annoncé son arrestation dans le septième arrondissement de Bangui. Vrai ou faux? Difficile de le savoir pour le moment.

Pour la famille du lieutenant Rafaï, cet événement est une tempête et un cauchemar sans fin.

Rappelons que le lieutenant Lucien Rafaï est un parent à l’opposant Crépin Mboli-Goumba, coordonnateur du bloc républicain pour la défense de la constitution (BRDC). Ce qui fait que sa publication avait été prise d’un autre angle par le chef de l’État.

À lire aussi : Bombardement à Bossangoa : l’énième manipulation des trolls à la solde des russes !

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe WhatsApp : CNC Groupe

Rappelons que dans ce groupe, seuls les administrateurs publient des contenus. Et c’est réservé uniquement aux articles du CNC.

 

 

Aucun article à afficher