Crise à la Mairie de Bangui : Le personnel dépose un préavis de grève pour revendiquer ses droits

Publié le 19 septembre 2023 , 7:00
Mis à jour le: 19 septembre 2023 2:51 pm

Crise à la Mairie de Bangui : Le personnel dépose un préavis de grève pour revendiquer ses droits

 

Assemblée générale des employés de la mairie de Bangui
Assemblée générale des employés de la mairie de Bangui. CopyrightCNC

 

Bangui, 20 septembre 2023 (CNC) – Le personnel de la Mairie de Bangui a déposé lundi un préavis de grève de trois jours, faisant ainsi écho à une longue liste de préoccupations liées à leurs conditions de travail et à leur bien-être financier. Cette décision a été prise après une assemblée générale tenue vendredi dernier à Bangui, où les employés ont exprimé leur frustration concernant les arriérés de salaire et le non-versement des cotisations à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS).

 

Le secrétaire général du syndicat de base de la Mairie de Bangui, Tiburce Bongo, a expliqué les raisons derrière cette action. Il a déclaré : “On a déposé le préavis de grève par rapport aux arriérés de salaire. Présentement au niveau de la mairie, les banquiers ont deux mois d’arrêt de salaire, donc le mois de novembre 2022 n’est pas encore payé, et le mois d’août 2023 également. Les numéraires totalisent quatre mois d’arriérés, couvrant les mois de mai, juin, juillet et août. Les balayeurs et gardiens des marchés comptent aujourd’hui cinq mois d’arriéré de salaire, tandis que les éboueurs cumulent neuf mois d’arriérés de salaire.”

 

Cependant, la situation ne s’arrête pas là. Les employés de la Mairie de Bangui dénoncent également le non-versement à la CNSS des cotisations sociales prélevées sur leurs salaires. Cette négligence compromet sérieusement les droits à la retraite de ceux qui ont atteint cet âge d’éligibilité. Jusqu’à présent, aucune réponse satisfaisante n’a été apportée à ces préoccupations, ce qui a poussé les employés à déposer ce préavis de grève.

 

Le syndicat du personnel de la Mairie de Bangui estime que la grève est un dernier recours pour attirer l’attention des autorités sur ces problèmes criants. Si des réponses adéquates ne sont pas fournies dans un délai raisonnable, le personnel est prêt à aller de l’avant avec la grève pour faire valoir ses droits.

 

La situation à la Mairie de Bangui met en lumière les défis auxquels sont confrontés de nombreux travailleurs du secteur public en République centrafricaine . Les retards de paiement des salaires et le non-versement des cotisations sociales représentent non seulement une violation des droits des travailleurs, mais ils créent également des difficultés financières et de l’incertitude pour les employés et leurs familles.

 

Par Prisca VICKOS

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

Cliquez sur ce lien pour intégrer nos groupes  WhatsApp :

CNC Groupe 1

CNC groupe 2

Groupe Infos

 

Rappelons que dans les deux premiers groupes, seuls les administrateurs publient des contenus. Et c’est réservé uniquement aux articles du CNC.

 

 

Aucun article à afficher