Crime organisé : deux immeubles de la société Laïco, Pacifique 1 et Pacifique 2, saisis illégalement par le cartel de Sani Yalo à Bangui

Publié le 11 juillet 2022 , 8:10
Mis à jour le: 9 juillet 2022 4:12

 

Rédigé par Prisca VICKOS

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC), le mardi 12 juillet 2022

 

Bangui (CNC) – Décidément, monsieur Sani Yalo, parrain des parrains narcotrafiquants, et son complice, monsieur Zied Khalifa Zarzour, ancien Président directeur général de la société Laïco – RCA et l’hôtel Ledger Plaza de Bangui continuent de sévir  dans la capitale centrafricaine. Les deux compagnons mafieux viennent de faire main basse sur deux immeubles, propriétés de la société Laïco à Bangui.  Ils les placent en location, et perçoivent illégalement les loyers, et ce, sous le regard complice des autorités.

Image d'illustration. Centre ville de Bangui, Centrafrique. Photo CNC / Anselme Mbata
Pacifique 1 . Centre ville de Bangui, Centrafrique. Photo CNC / Anselme Mbata

 

Après avoir tenté en vain de récupérer les 4 milliards de francs CFA sur le compte bancaire de la société Laïco  à la banque Sahélo-Saharienne pour l’investissement et le commerce (BSSIC), Sani Yalo et son complice Ziad Khalifa Zarzour ont fait  main basse sur l’hôtel Ledger Plazza de Bangui. Durant quatre années, les deux mafieux ont pu récupérer  tous les biens de la société Laïco ainsi que son compte bancaire à la CBCA. Grâce à une visite officielle des autorités libyennes à Bangui en septembre 2021, Sani Yalo et son complice Ziad Khalifa Zarzour ont pu être délogés  de l’hôtel Ledger. À cette époque, l’affaire avait fait beaucoup de bruit. Sani Yalo a pu manipuler le Président de la République contre l’initiateur de son départ, le Premier ministre Henri-Mari Dondra. Ce dernier a pu démissionner de son poste, mais également du parti au pouvoir.

Et ce n’est pas tout! Ziad Khalifa Zarzour et Sani Yalo continuent malgré tout de sévir.  Maintenant, ce sont deux immeubles de la société Laïco : Pacifique 1, situé au rond-point zéro du centre-ville, et Pacifique 2, situé au croisement des Nations unies, qui sont dorénavant visés par ces deux mafieux. Ils ont saisi les deux immeubles depuis plusieurs mois et les placent sous location. Ils récupèrent les loyers estimés à plus de 100 millions de francs CFA par mois.

Sous le regard complice des autorités, Sani Yalo et Ziad Khalifa Zarzour  multiplient  des actes du grand banditisme.

Mais à quand la fin?

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

 

 

Aucun article à afficher