Centrafrique : triste festivité du 1er décembre à Bria.

Publié le 2 décembre 2018 , 6:51
Mis à jour le: 2 décembre 2018 6:51
Défilé du 1er décembre 2018 à Bria dans la Haute-Kotto. Photo : Moïse Banafio. CopyrightCNC.
/

 

 

Centrafrique : triste festivité du 1er décembre à Bria.

 

 

Organisé pour la première fois depuis 2014 dans la région en présence des autorités locales, le défilé du 1er décembre à Bria a été entaché ce samedi par l’assassinat d’un homme proche du camp des déplacés du PK3 à la sortie sud de la ville.

 

Alors que la festivité du 1er décembre 2018 symbolisant le 60e anniversaire de la proclamation de la République centrafricaine est débutée par un géant défilé au centre-ville en présence de tous les notables de la région, notamment le Préfet de la Haute-Kotto, le sous-préfet de Bria, le sous-préfet de Ouadda, le député de Ouadda, du maire de la ville de Bria, des commandants des groupes armés, les chefs des villages, les sages de la région ainsi que les chefs de blocs du camp des déplacés du PK3, vers le milieu d’après-midi par contre, c’est-à-dire à 15 heures locales, un homme, identifié comme un déplacé du camp de PK3 a été retrouvé froidement assassiné à seulement quelques mètres du site des déplacés où il a trouvé refuge depuis plusieurs mois. Ce qui a d’ailleurs occasionné un grand émoi au sein de la population déplacée du camp de PK3.

Immédiatement, des tirs à l’arme automatique commencent à se faire entendre partout sur le site alors que des nombreux habitants du centre-ville à majorité musulmane se trouvent encore dans le site pour fêter cette journée avec leurs compatriotes déplacés.

Heureusement pour eux, une patrouille de la MINUSCA se trouve dans le camp. Ce qui a permis aux habitants du centre-ville de quitter très rapidement le secteur.

Contacté par CNC, le Président de la jeunesse préfectorale monsieur Adam Hassan Sallet, qui regrette profondément l’assassinat de ce citoyen paisible, salue par ailleurs l’effort des uns et des autres, en particulier le commandant du FPRC de la région le général Damboucha Hissen qui s’est beaucoup investi dans la réussite de cette journée nationale.

Pour l’heure, chaque communauté se campe de son côté et se met en alerte vive.

 

 

Copyright2018CNC.

 

 

Aucun article à afficher