Centrafrique : racket des populations sur les routes, le gouvernement vient de mettre en place une unité de répression

Publié le 11 mai 2022 , 8:10
Mis à jour le: 11 mai 2022 3:37

Rédigé par Gisèle MOLOMA

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC), le vendredi 13 mai 2022

 

Bangui (CNC – Plus question de tolérer les actes de racket de la population sur les routes. Le gouvernement a, en effet, décidé de prendre des mesures idoines. Une unité de lutte contre le racket a été mise en place. Elle est composée exclusivement des mercenaires russes. Ceci dit, le Gouvernement autorise officiellement les mercenaires russes à réprimer les militaires, policiers et gendarmes qui seront dénoncés en cas de racket sur les routes.

Affiche publicitaire autorisant les mercenaires russes à réprimer les militaires, policiers et gendarmes qui seront dénoncés en cas de racket sur les routes
Affiche publicitaire proche de Paoua autorisant les mercenaires russes à réprimer les militaires, policiers et gendarmes qui seront dénoncés en cas de racket sur les routes

 

Cette unité spéciale aura pour mission de combattre le racket sous toutes ses formes. Pour le Président de la République, le professeur Faustin Archange Touadera et son équipe gouvernementale, il est plus que jamais urgent pour la République centrafricaine d’éradiquer définitivement de ce fléau qui a fait tant de tort à l’économie centrafricaine. Et ils voient les choses en grand.  Sur des affiches publicitaires autorisant les mercenaires russes à réprimer les militaires, policiers et gendarmes qui seront dénoncés en cas de racket sur la population, un numéro vert est donné. Aussi, pour ceux qui ne disposent pas d’un téléphone portable, il suffit de signaler le problème aux mercenaires russes, généralement positionnés non loin des checkpoints des forces de l’ordre. À Béloko, par exemple, ils ne sont pas loin. Tout comme à Paoua, Baboua, Bouar, Bossemptélé ou ailleurs, ils ne sont toujours pas loin.

les gendarmes en poste de Yaloké en train de partager de l'argent verser par les transporteurs

 

Mais pour de nombreux observateurs, malgré cette mesure, le racket se poursuit malheureusement sur les routes. C’est un fléau qui empoisonne notre pays.

Il convient de rappeler que les mercenaires russes sont désormais considérés comme des solutions à tous nos problèmes. Ils gèrent notre économie, ils assurent la défense et la sécurité du pays, ils exploitent de l’or, des diamants, des bois roses et font de commerce de l’eau minérale et des boissons alcoolisées sans payer des impôts et taxes. La RCA n’est plus un pays à cause de ses dirigeants.

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

 

 

Aucun article à afficher