CENTRAFRIQUE: L’OBSERVATOIRE NATIONAL DES ELECTIONS (ONE) OBSERVE QUE

Publié le 28 juillet 2015 , 6:43
Mis à jour le: 28 juillet 2015 6:43
(Corbeau News Centrafrique)

ANDRE

L’OBSERVATOIRE NATIONAL DES ELECTIONS (ONE) OBSERVE QUE

L’ENROLEMENT SE POURSUIT TANT BIEN QUE MAL

Bangui, (M.B.A) 28-07-2015

Le processus électoral enclenché en République Centrafricaine avec la mise en place de l’Autorité Nationale des Élections (ANE) fait son petit chemin tant bien que mal avec des grèves à répétition des démembrements de l’ANE qui depuis le début de leur activité n’ont touché aucun rond..
Les opérations d’inscriptions des électeurs sur les listes électorales initialement prévues pour être clôturer le 11 Juillet 2015 est finalement prolongées au 27 Juillet 2015 et ça grâce aux multiples interventions des uns et des autres.
Au niveau de Bangui, les choses semblent avancées. Dans certaines provinces les opérations d’inscription des électeurs n’ont pas encore commencées et beaucoup de préoccupations demeurent.
Nous faisons observer que la faible mobilisation des électeurs à s’inscrire est parlante et qu’il n’y a toujours pas assez d’engouement de la part de la population.
La question du vote des réfugiés continue de susciter des réactions, la Cour Constitutionnelle de Transition vient de rendre sa décision et ce, en faveur du vote des réfugiés..Le Code électoral sera de nouveau sur la table du Conseil National de Transition. C’est ici que les choses sérieuses commencent. Il y a lieu de suivre de près ce qui va se passer maintenant.
La question de l’indépendance de l’Autorité Nationale des élections pose un problème sérieux et mérite qu’un palliatif soit trouver et ce pour éviter à la RCA de connaître ce que la Cote d’Ivoire avait vécu lors des dernières échéances électorales.
La situation sécuritaire demeure une préoccupation majeure pour nous tous. Nous devons faire attention afin d’éviter le pire. Nous vivons ces jours-ci la recrudescence de la violence avec des enterrements des personnes vivantes par les ennemis de la paix, ceux-là même qui ont juré avoir déposé les armes. Pourquoi tant de souffrance ! Le bout du tunnel est encore pour les calendes grecques. Pourquoi ? Pourquoi ?

MORNADJI BOBAL André

1er Vice-Coordonnateur de l’ONE
Tél. 75501490

Aucun article à afficher