Centrafrique : l’étau judiciaire se resserre autour du sieur Blaise Didatien Kossimatchi, leader de la plateforme Galaxy

Publié le 28 juillet 2022 , 8:10
Mis à jour le: 28 juillet 2022 3:03

 

Rédigé par Prisca VICKOS

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC), le vendredi 29 juillet 2022

 

Bangui (CNC) – Décidément, Blaise Didatien Kossimatchi, leader de la plateforme Galaxie,  ne pourrait plus échapper à la case prison de Ngaragba. L’étau se resserre de plus en plus autour de lui. Le procureur de la République près le tribunal de grande instance de Bangui a affirmé qu’il en a marre de lui. C’est maintenant au tour des avocats centrafricains de lui mettre en garde.
Blaise Didacien Kossimatchi lors de son interview avec les journalistes
Blaise Didacien Kossimatchi lors de son interview avec les journalistes. Photo CNC

 

L’étau se ressert autour de Kossimatchi

 

Selon le procureur de la République, le parquet de Bangui aurait reçu une multitude des plaintes contre monsieur Blaise Didatien Kossimatchi, coordonnateur de la plateforme de la Galaxie et il commence à avoir marre de ce truand..

En effet, depuis un certain temps, la plateforme de la Galaxie nationale, créée et coordonnée par monsieur Blaise Didatien Kossimatchi  ne cesse de publier des communiqués de presse sur les réseaux sociaux et dans certains médias, diffamant, injuriant et outrageant certaines personnalités indépendantes  et politiques,  dont Monsieur Martin ZIGUÉLÉ, ancien premier ministre et député de la nation ;

Pour l’avocat de monsieur Martin Ziguélé, Ces multiples communiqués de presse publiés sur les réseaux sociaux et la presse par le coordonnateur de la plateforme Galaxie nationale, Monsieur Blaise Didacien KOSSIMATCHI, sont de nature à porter gravement atteinte à l’honneur et à la considération de son client Monsieur Martin ZIGUELE qui fut non seulement premier Ministre de la République Centrafricaine mais aussi Président du parti MLPC et député à l’Assemblée nationale ;

Ainsi, le 6 juillet dernier, monsieur Martin Ziguélé, à travers son avocat, a lancé une procédure en citation directe devant le tribunal correctionnel de Bangui  pour diffamation, injure et outrage. Mais le 13 juillet 2022, monsieur  Blaise Didatien Kossimatchi et sa plateforme de la Galaxie publient un communiqué dans lequel ils se sont pris à maître André Olivier MANGUEREKA pour la simple raison qu’il assure la défense de Monsieur Martin ZIGUÉLÉ en lui promettant le même traitement inhumain réservé à son client.

 

Le barreau de Centrafrique réagit

 

Ainsi, « Le Barreau de Centrafrique condamne très fermement toutes menaces à l’endroit d’un avocat dans l’exercice légal de sa profession et rappelle que conformément à l’article 4, alinéa 2 de la Constitution « LES DROITS DE LA DÉFENSE S’EXERCENT LIBREMENT DEVANT TOUTES LES JURIDICTIONS ET ADMINISTRATIONS DE LA RÉPUBLIQUE », affirme le barreau centrafricain qui ajoute qu’il se réserve le droit de prendre la responsabilité d’user de tous les moyens et voies de droit pour que cessent ces dérives et déviances antisociales afin que ces forces restent à la loi.

Contacté par la Rédaction, un magistrat hors hiérarchie admis à la retraite affirme que si le parquet est à votre trousse et que les avocats vous lâchent de cette façon, c’est le régisseur qui va vous trouver une chambre pour un repos éducatif. 

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

 

 

Aucun article à afficher