Centrafrique : les sapeurs-pompiers, une activité quasiment non opérationnelle à Bangui

Publié le 2 juin 2022 , 8:05
Mis à jour le: 2 juin 2022 6:19

 

Rédigé par D. Y. Ibrahim

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC), le vendredi 3 juin 2022

 

Bangui (CNC) – De la prise en charge des accidentés de la route à la lutte contre les incendies, en passant par les interventions auprès de particuliers, à domicile ou sur l’espace public, les sapeurs-pompiers sont sur de nombreux fronts. Mais à Bangui,  capitale de la République centrafricaine, c’est tout le contraire. Ces derniers temps,  on les voit quasiment plus intervenir auprès des personnes en danger, et la population ne cesse de se plaindre de leur inaction.

Des soldats du feu tentant de maîtriser un incendie au centre-ville de Bangui en janvier 2019
Des soldats du feu tentant de maîtriser un incendie au centre-ville de Bangui en janvier 2019. CopyrightRNL

 

À Bangui, les sapeurs-pompiers sont beaucoup sollicités. Leur inactivité entraîne des conséquences inestimables pour la population.

« Quand on les appelle pour intervenir auprès des personnes en danger, ils nous répondent souvent qu’ils n’ont pas de carburant pour faire le déplacement. Et c’est régulier  », déplore Pierre Gaza.

C’est malheureusement ce qui vient de passer une fois de plus à Bangui.

En effet, dans la nuit du mercredi à jeudi 2 juin 2022, vers minuit, une fillette de moins de 10ans était tombée dans un puits de 15m de long à Gobongo derrière l’ex-Bar Dancing WAB, dans le huitième arrondissement de Bangui. Les voisins et les parents de la fillette ont tenté en vain d’appeler au secours les Sapeurs-pompiers. Mais grâce à un jeune du quartier qui a pris son courage pour descendre dans ce puits avec tout le risque qu’on connaît pour sortir la petite qui a perdu connaissance, mais encore vivante. Elle a été transférée aux urgences de l’hôpital pédiatrique.

Et ce n’est pas fini! Vers 22 heures, un incendie s’est déclenché dans le BAR Dancing « Cave des amis », situé sur l’avenue Koudoukou au quartier Miskine, en face de la Boulangerie Notre Dame, dans le cinquième arrondissement de Bangui. Une fois de plus, les sapeurs-pompiers et la protection civile  ont été appelés à l’aide, mais en vain. Ils parlent de problème de carburant. Mais grâce au courage des jeunes du secteur, les flammes ont été maîtrisées, mais les dommages sont énormes.

Interrogé par CNC, un responsable des pompiers affirme qu’ils n’ont pas reçu ce dernier temps de carburant pour intervenir sur le terrain.

Il y’a lieu de rappeler que le ministre des Finances, monsieur Hervé Ndoba,  lors d’une réunion de son cabinet le mois dernier, avait déclaré que la situation financière  du pays est très préoccupante, et nécessite des coupes budgétaires dans certains ministères.

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

 

 

Aucun article à afficher