Centrafrique : Les Risques d’une Présence Trop Prégnante des Mercenaires de Wagner

Publié le 26 juillet 2023 , 7:35
Mis à jour le: 26 juillet 2023 3:41

Centrafrique : Les Risques d’une Présence Trop Prégnante des Mercenaires de Wagner

 

Le Préfet de la Ouaka, monsieur Victore Bissekoin décore les mercenaires de Wagner à Ndachima
Le Préfet de la Ouaka, monsieur Victore Bissekoin décore les mercenaires de Wagner à Ndachima

 

 

Bangui, 27  juillet 2023 (CNC) – Dans une interview accordée à un média russe ce mercredi 26 juillet 2023, l’ambassadeur russe en République centrafricaine, Alexander Bikantov, a confirmé la présence de 1890 mercenaires de Wagner dans le pays, marquant une augmentation inquiétante de leur nombre. Ces “instructeurs russes”, comme ils sont communément appelés par les autorités centrafricaines, suscitent des préoccupations croissantes tant au niveau national qu’international.

 

Selon les déclarations de l’ambassadeur, les autorités centrafricaines ont manifesté leur volonté d’accroître davantage la présence de ces mercenaires sur leur territoire, exprimant ainsi leur dépendance vis-à-vis de la Russie pour la formation et la structuration de leurs forces armées et de sécurité. Cependant, une telle dépendance suscite des interrogations sur la souveraineté nationale du pays et soulève des inquiétudes quant à l’influence russe excessive sur les affaires internes de la République centrafricaine.

 

Cette déclaration survient au moment où le pays traverse une période délicate avec un référendum sur une nouvelle constitution en cours. L’arrivée d’un nouveau groupe de mercenaires russes, présentée comme étant fortement sollicitée, soulève des questions sur les motivations sous-jacentes de cette présence accrue et de cette rotation récente. De plus, la communauté internationale observe attentivement la situation, et les récentes sanctions annoncées par le Royaume-Uni contre les commandants de Wagner PMC en République centrafricaine et au Mali soulignent l’inquiétude mondiale concernant les activités de ce groupe de mercenaires.

 

Le développement rapide de l’influence de Wagner en Afrique, en particulier en République centrafricaine, doit être traité avec sérieux et vigilance. Le fait que certains appellent à classer cette entreprise comme une organisation terroriste est révélateur de la gravité de la situation. Une expansion incontrôlée de cette présence risque de déstabiliser davantage une région déjà fragile, mettant en péril la sécurité et la stabilité non seulement de la République centrafricaine mais aussi de ses voisins.

 

Il est essentiel que les autorités centrafricaines prennent en compte les implications à long terme d’une dépendance excessive à l’égard des mercenaires de Wagner. Il est également impératif que la communauté internationale, en particulier les grandes puissances comme les États-Unis, la France, La Grande Bretagne et l’Allemagne  s’engagent dans un dialogue constructif avec le gouvernement centrafricain pour promouvoir des alternatives viables et durables pour la formation et la structuration de ses forces de sécurité.

 

Il y’a lieu de rappeler que  la présence grandissante des mercenaires de Wagner en République centrafricaine, comme le confirme l’ambassadeur russe lui-même, est un développement alarmant qui soulève de sérieuses préoccupations quant à la souveraineté nationale et à la stabilité régionale. La question des PMC de Wagner ne peut être prise à la légère, et des mesures concertées doivent être prises pour éviter une escalade dangereuse de la situation. Le monde observe désormais de près l’évolution de cette situation complexe, et il est primordial d’agir de manière responsable et éclairée pour prévenir toute issue dévastatrice pour la République centrafricaine et ses habitants.

 

Par Alain Nzilo

Directeur de publications

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

Cliquez sur ce lien pour intégrer nos groupes  WhatsApp :

CNC Groupe 1

CNC groupe 2

Groupe Infos

 

Rappelons que dans les deux premiers groupes, seuls les administrateurs publient des contenus. Et c’est réservé uniquement aux articles du CNC.

 

 

Aucun article à afficher