Centrafrique : les en dessous du passage à tabac du soldat FACA mortellement agressé par les mercenaires russes à Boda

Publié le 7 juin 2022 , 8:10
Mis à jour le: 5 juin 2022 3:37

 

Rédigé par Gisèle MOLOMA

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC), le lundi 6 juin 2022

 

Bangui (CNC) – Dans la journée du samedi 21 mai, à Boda, chef-lieu de la sous-préfecture de la préfecture de la Lobaye, un soldat FACA, détaché dans la ville par l’état-major de forces armées centrafricaines, avait été tabassé par les mercenaires russes de la société Wagner. Quelques heures plus tard, l’homme perd connaissance et succombe à ses blessures. Mais notre équipe, penchée depuis plusieurs jours sur l’affaire,  revient sur le dossier avec de nouveaux éléments choquants qui incriminent totalement les mercenaires de Wagner.

Un soldat FACA avec son arme posée au sol
CopyrightEUTM-RCA

 

Selon des informations recueillies auprès de la famille de la victime à Bangui et ses collègues militaires à Boda, tout porte à croire que le soldat, détaché à Boda, était bel et bien sur un chantier minier local   quand il avait été agressé par les mercenaires russes.

En effet, selon les différents témoignages recueillis, le samedi 21 mai 2022, les mercenaires russes, appuyés par les soldats FACA, étaient en opération de patrouille sur un chantier minier local.  L’objectif était de surveiller les artisans qui cherchaient des pierres précieuses. Mais au cours de leur patrouille, un artisan, au moment du lavage des graviers,  aurait trouvé un diamant dans son panier, mais il n’a pas voulu remettre la pierre précieuse aux mercenaires de Wagner. Il tourne, discrètement, et remettre cela à un soldat FACA. Malheureusement, leur geste avait été bien suivi par un mercenaire de Wagner qui a aussitôt signalé à ses collègues. Les mercenaires russes appellent l’artisan et le soldat FACA. Ils tentent de mettre la pression sur eux. Or, le soldat FACA, après avoir récupéré le diamant, préférerait le cacher dans sa bouche. Mais comme il a su que les Wagner ont compris le jeu, il a préféré avaler complètement le diamant.

Au moment de leur interrogatoire, l’artisan avoue avoir remis le diamant au soldat qui ne pouvait plus se justifier. Les mercenaires de Wagner ont commencé à le tabasser, mais l’homme n’a pas montré où se trouve le diamant. Ils continuent de le frapper, frapper, frapper jusqu’à ce qu’il tombe dans le coma. Malheureusement, il succombe à ses blessures au moment de son transfert dans un hôpital à Bangui. Son corps a été remis à sa famille au quartier PK13, route de Boali. Mais la surprise est de taille!

Après son enterrement, les mercenaires russes ont demandé à ses parents le lieu de son enterrement pour aller déterrer le corps et faire l’autopsie.  Quelle autopsie ? Selon ses collègues militaires, les Russes voudraient chercher ce diamant dans son estomac. Une cruauté du jamais vue.

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

 

 

Aucun article à afficher