Centrafrique : le ministre de la communication, monsieur Serge Ghislain DJORIE,  titulaire d’un faux diplôme

Publié le 27 juin 2022 , 8:11
Mis à jour le: 25 juin 2022 5:46

 

Rédigé par Prisca VICKOS

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC), le mardi 28 juin 2022

 

Bangui (CNC) – Le ministre de la Communication et des Médias, monsieur Serge Ghislain DJORIE,   avant de faire son entrée dans le gouvernement Dondra, aurait présenté  un curriculum vitae  bidonné dont il a mentionné être titulaire d’un doctorat. Mais quel doctorat a – t’ – il obtenu ?

Le ministre de la communication et des médias , Serge Ghislain Djorie
Le ministre de la communication et des médias , Serge Ghislain Djorie. Photo CNC

 

Monsieur Serge Ghislain DJORIE,  ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement a été intégré dans le gouvernement Dondra en juin 2021 en présentant un curriculum vitae bidonné et falsifié, peut-on lire dans certains médias centrafricains en ligne.

Un primeur retentissant, puisque, comme expliquent nos confrères, des rumeurs couraient dans la capitale depuis sa nomination comme porte-parole du gouvernement, dont il a de sérieuses difficultés à s’exprimer correctement. Selon ces médias, le ministre Serge Ghislain DJORIE aurait usurpé  ses diplômes, y compris son prétendu doctorat en sciences de la vie et de la santé. D’après eux, son nom  ne figure pas parmi les personnes qui ont obtenu leur doctorat dans cette université française  de Clermont-Ferrand pour l’année indiquée  sur son prétendu doctorat. En plus, certains l’ont accusé d’avoir fabriqué un faux diplôme afin de s’inscrire en master  à l’université de Clermont-Ferrand.

 

Des polémiques, mais pas de démission

 

Les autres polémiques sur les diplômes des personnalités politiques portent aussi sur des diplômes non obtenus. Elles ont un point commun  de ne jamais déboucher sur une démission.

Les exemples sont légion. Le premier vice-président de l’Assemblée nationale , l’honorable Évariste Ngamana  est aussi titulaire d’un faux master 1 en droit en 2007. Mais en 2020, il s’était réinscrit en master 1 en droit, mais  est soupçonné de ne pas avoir passé d’examens ni  assisté aux cours. Au finish, on lui a délivré un vrai faux diplôme.

Rappelons que de nombreuses personnalités politiques centrafricaines ont souvent la fâcheuse habitude de mentir sur leur curriculum  vitae en mentionnant des diplômes bidonnés dont elles n’ont jamais obtenu. C’est d’ailleurs le cas de monsieur Sani Yalo qui disait à tous ceux qui veulent l’entendre qu’il est ressortissant de Sorbonne. De même pour le maire de Bangui qui a mentionné sur son CV qu’il est titulaire d’un doctorat en économie, etc.

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

 

 

Aucun article à afficher