Félix Moloua, un Premier ministre confus et malhonnête

Publié le 27 juin 2022 , 8:11
Mis à jour le: 28 juin 2022 1:42

Ù

Rédigé par Gisèle MOLOMA

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC), le mardi 28 juin 2022

 

Bangui (CNC) – Dans le cadre de sa participation au forum économique à Saint-Pétersbourg, en Russie, le Premier ministre centrafricain Félix Moloua a tenu, lors d’une interview aux médias russes, des propos très virulents et confus contre la communauté internationale.  D’après lui, la géopolitique s’est infiltrée partout, même dans les institutions internationales dont leur objectif  est de lutter contre la pauvreté.

Le premier ministre Félix Moloua
Le premier ministre Félix Moloua

 

« Qu’est-ce qu’on cherche? Est-ce qu’on cherche la paix  dans un pays fragile, ce pays faible, ce pays vulnérable ?  Ou l’on cherche à lutter contre la pauvreté ? C’est la question qu’on se pose. Je vous dis quelque chose : lorsque les groupes armés attaquent les FACA, on ne parle pas. On n’en parle pas dans les médias. On passe sous silence comme si  de rien n’était. Mais il suffit que les FACA s’attaquent à ces groupes armés, ce sont des exactions. », déclare le Premier ministre Félix Moloua. Or, selon l’avis des nombreux observateurs nationaux, cette déclaration du Premier ministre n’est pas à la hauteur de ses fonctions.

« Il parle comme le tristement célèbre alcoolique griot  du régime Blaise Didatien Kossimatchi. On ne peut pas imaginer un seul instant que le Premier ministre n’ait pas au courant des nombreuses exactions commises par les mercenaires russes de Wagner dans le pays.  Ici, le Premier ministre parle des soldats FACA pour couvrir les mercenaires de Wagner. Nulle part ailleurs, les FACA n’ont attaqué les rebelles. Ce sont les mercenaires russes qui attaquent les rebelles, mais aussi les civils. Ils pillent les greniers, les bétail et les particuliers pour emporter leurs biens. Mais à aucun moment, le gouvernement ne lève son petit doigt pour condamner ces faits criminels », s’alarme monsieur Makpayen, un membre de la société civile centrafricaine.

Selon le Premier ministre, ceux qui se comportent mal sur le terrain sont condamnés.

« On n’a pas dit que tout est dans le rose. Non! Nous avons des preuves  que ceux qui se comportent mal  sur le terrain sont sanctionnés. La justice fait son travail », ajoute-t-il. Mais quelle sanction parle-t-il?

« On n’a jamais entendu qu’un membre de Wagner qui a commis des crimes dans notre pays est condamné, ni en RCA, ni en Russie, ni ailleurs. Mais de quoi parle-t-il? » s’interroge    Monsieur Makpayen.

Le Premier ministre Félix Moloua : «  Nous nous sommes rendu compte que la géopolitique  s’est infiltrée partout dans les institutions  internationales dont le but est de lutter contre la pauvreté. Aujourd’hui, nous sommes sanctionnés. Nous n’avons pas l’appui budgétaire malgré tous les efforts que nous faisons, malgré toutes les réformes que nous menons. Nous ne recevons pas de l’appui budgétaire.  Les gens sont allés plus loin : bloquer les projets en faveur de la population », affirme – t -il.

« C’est encore une confusion monumentale. Félix Moloua vit sous la terre, ou bien c’est un extra-terrestre, ou bien de la pure sorcellerie », déclare un leader de l’opposition démocratique.

Pour monsieur Félix Moloua, l’objectif de la communauté internationale serait d’asphyxier la RCA économiquement  afin de provoquer le soulèvement  de la population contre le pouvoir et renverser le régime.

Mais ce que le Premier ministre Félix Moloua aurait oublié, c’est que l’argent n’aime pas le bruit des bottes. Quand la sécurité n’est pas dans un pays, il y’a crépitement des armes partout, les investisseurs sont aussi hésitants, sauf les mafieux, les criminels économiques qui aiment soutirer l’argentdans le sang.

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

 

 

Aucun article à afficher