Centrafrique : le ministre de communication Serge Ghislain Djorie accusé du détournement public

Publié le 26 janvier 2023 , 7:16
Mis à jour le: 24 janvier 2023 11:58

 

Bangui (République centrafricaine) – Le sulfureux Serge Ghislain Djorie, titulaire d’un faux diplôme académique,  refait parlé de lui. Ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, l’homme est soupçonné  du détournement massif des fonds publics, et  notamment d’emplois fictifs familiaux.

Serge Ghislain Djorie, ministre de la communication et des médias, porte-parole du gouvernement
Serge Ghislain Djorie, ministre de la communication et des médias, porte-parole du gouvernement. Photo Djoni Sango

 

Rédigé par Anselme Mbata

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC), le mercredi 25 janvier 2023

 

Le ministre de communication Serge Ghislain Djorie accusé du détournement

 

Ancien sergent de forces armées centrafricaines, monsieur Serge Ghislain Djorie, en dépit de son niveau intellectuel, avait été bombardé miraculeusement en 2021 ministre de la Communication et des Médias, porte-parole du gouvernement du Premier ministre Félix Moloua. Soupçonné du détournement des fonds par les fonctionnaires de la radio nationale, l’homme  est en ce moment dans la tourmente.

L’ex-sergent de l’armée nationale, ancien assistant de laboratoire à l’Institut Pasteur de Bangui, viendrait d’apprendre  que les fonctionnaires de son département, notamment ceux de la radio nationale et de la télévision centrafricaine disposent de suffisamment de preuves  de son implication dans des cas de détournement de fonds publics au sein de ces deux institutions étatiques.

Pour les fonctionnaires du ministère de la Communication et des Médias,  monsieur Serge Ghislain Djorie est un homme déréglé. Il n’est pas mentalement stable. Imaginez-vous, avec son rang social du ministre, c‘est  lui qui contrôle chaque jours au niveau de la régie les quittances des communiqués payés par les auditeurs.  À la fin de la journée, il récupère toute la recette de la journée et s’éclipse avec.

Comme si cela ne lui suffisait pas, il  ne cesse de mettre la pression sur le régisseur   de lui faire  son état de caisse, comme si c’est son travail.   Pour les journaliste envoyés en mission dans les villes de provinces, leurs frais de missions sont automatiquement confisqués par le ministre.

À lire aussi : Le ministre Ghislain Djorie, nouveau  porte-voix de Wagner en  Centrafrique, devenu très violent

 

Le détournement se poursuit

 

Les redevances  des implantations des antennes téléphoniques sur le pylône  de la télévision centrafricaine sur la colline de Bazoubangui  sont systématiquement détournées par le ministre Ghislain Djorie. Pour ces fonctionnaires de l’État, les conséquences de ce détournement abusif sont d’ailleurs visibles à l’œil nu : les concessions de la radio et de la télévision sont devenues des poubelles. Les herbes poussent partout. Les gens sillonnent dedans comme s’ils vont à la chasse dans la forêt.

« Djorie a complètement rendu fou tout le personnel de son ministère », ajoute-t-il. Mais de quelle manière? Dossier à suivre…

 

Affaire à suivre….

À lire aussi : quand les propos du ministre Djorie sur RFI suscitent l’émoi au sein du gouvernement, ses collègues « scandalisés »

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe WhatsApp : CNC Groupe

Rappelons que dans ce groupe, seuls les administrateurs publient des contenus. Et c’est réservé uniquement aux articles du CNC.

 

 

Aucun article à afficher