Centrafrique: le mariage du PM SARANDJI, un pied de nez aux Centrafricains?

Publié le 14 juillet 2016 , 7:43
Mis à jour le: 14 juillet 2016 7:54

(Corbeau News Centrafrique)

3eme épouse du Simplice Mathieu SARANDJI. Photo CNC
3eme épouse du Simplice Mathieu SARANDJI. Photo CNC

Centrafrique: le mariage du PM SARANDJI, un pied-de-nez aux Centrafricains?

Bangui: le 11 juillet 2016. 19:55′.

Par: Énoch Feizouré (CNC).

À 100 jours du Président Faustin Archange TOUADÉRA au pouvoir, l’ambiance était à la fête en dépit des résultats très médiocres qu’ils traînent derrière eux depuis qu’ils sont arrivés au pouvoir il y’a trois mois. Du dîner de Gala organisé au Palais de la Renaissance au mariage pompeux du premier Ministre, les autorités illégitimes de ce pays ont totalement oublié qu’elles sont en train de faire la fête et danser sur le tombeau de nombreux Centrafricains qui ont perdu leur vie à cause de la faiblesse de nos autorités. Ainsi, les Centrafricains se demandent depuis deux jours, à quel jeu joue le Premier Ministre Simplice Mathieu SARANDJI et son Patron-Parrain le Président Faustin Archange TOUADÉRA?

Incroyable mais vrai!!! Ce qu’on redoutait depuis trois mois est arrivé. Le Président Faustin Archange TOUADÉRA et son ami le Premier Ministre Simplice Mathieu SARANDJI ont franchi, malheureusement, un nouveau cap de la bêtise politique. Franchement, est-il normal pour un Premier Ministre de fixer et organiser son mariage de luxe a une période où le pays est toujours au lambeau et on compte par dizaine le nombre des Centrafricains assassinés par semaine? Au moment où le Premier Ministre Simplice Mathieu SARANDJI fêtait son mariage de luxe, deux Réfugiés Centrafricains ont été abattus par les Gendarmes tchadiens au sud du Tchad, une fillette a été violée dans le Camp des déplacés de Mpoko à seulement 1km de la résidence du Premier Ministre par des bandits.

Dans un pays normal, le Premier Ministre devrait s’abstenir, même si c’est son droit absolu, de se marier dans une ambiance festive dans laquelle les Champagnes coulent à flot durant deux jours alors que un bon nombre de ses concitoyens continuent de souffrir, souffrir dans des Camps des Réfugiés à l’étranger, souffrir dans des Camps des Déplacés remplis en bloc partout sur le territoire national, souffrir d’être pris en otage par des groupes armés à Bangui comme en province, souffrir parce qu’ils n’ont pas d’emploi car le taux de chômage atteint déjà 90%, souffrir dans des hôpitaux délabrés qui manquent cruellement des moyens.

Invité à Ngaoundaye la semaine passée par le Député de cette ville suite à la mort d’une dizaine des personnes dont un Gendarme Centrafricain assassinées par des Séléka il y’a un mois, le Premier Ministre Simplice Mathieu SARANDJI avait décliné cette invitation pour se consacrer totalement au préparatif de son troisième mariage de luxe. Mais de quel mariage s’agit-il?

Si on essaie de retracer son parcours familial, les Centrafricains comprendront que cet homme ne mérite aucunement d’être nommé Premier Ministre. De son premier mariage en France, Simplice Mathieu SARANDJI frôla l’homicide volontaire sur sa première épouse qu’il la soupçonna à tort d’infidélité. L’homme échappa de justesse à la case prison, il quitta la France pour rentrer dans son pays. Une fois au pays, Simplice avait rencontré une autre femme qu’il l’a mariée officiellement, c’est le deuxième mariage. Un deuxième mariage d’espoirs pour la famille de monsieur SARANDJI qui voulait tourner très vite la page du premier mariage qui a failli tourner au drame lorsque ce dernier, sous le coup de la jalousie mal placée, a éjecté sa première épouse du 2e étage jusqu’au sol.

Malheureusement l’homme n’a pas changé vis à vis de sa deuxième épouse mariée à Bangui après son divorce en France. Pour sa deuxième épouse, monsieur SARANDJI l’a tabassée suffisamment et a demandé un divorce officiel à la Justice après avoir découvert dans le placard de son épouse un costume d’homme qu’il n’a pas reconnu son appartenance avant de sa deuxième épouse d’infidèles. Malgré cette accusation rapide, l’homme intentait une action en justice pour demander non seulement le divorce, mais aussi de réparation. La Justice a effectivement prononcé le divorce entre monsieur SARANDJI et sa deuxième épouse mais elle a également imposé à SARANDJI de dédommager cette dernière. Une maison appartenant au couple a été saisi pour remettre à l’épouse, sauf que l’homme a refusé cette décision de la Justice, il a pris les soins de détruire totalement à l’aide d’un Bulldozer la maison qui devrait normalement appartenir à son ex-deuxième épouse selon la décision de la Justice.

En dépit de toutes ces conneries, monsieur Simplice Mathieu SARANDJI n’a pas baissé les bras, il a accroché l’une de ses Étudiantes de l’Université de Bangui pour se remarier pour la troisième fois. Pour ce troisième mariage, le Premier Ministre Simplice Mathieu SARANDJI a préféré choisir le Président Faustin Archange TOUADÉRA comme son Parrain de mariage. Les deux têtes de l’Exécutif centrafricain ont fêté, fêté, fêté au Palais et à l’Hôtel, dans les boîtes de nuit à coup des millions de franc CFA sans penser au peuple centrafricain qui les a mis au pouvoir.

Cette façon de gouverner discrédite totalement monsieur SARANDJI de son poste du Premier Ministre. Être un intellectuel ne veut pas dire nécessairement être un homme politique, et vice versa. Le Premier Ministre SARANDJI Mathieu est un pur produit académique qui ne maîtrise rien de la politique. Le mariage du Premier Ministre Simplice Mathieu SARANDJI alias SMS a été programmé à la même date que celle des 100 premiers jours d’accession au pouvoir du Président Faustin Archange TOUADÉRA. Peut-être une manière de faire un pied de nez aux Centrafricains?

Copyright CNC.

Aucun article à afficher