Centrafrique : la COSCIPAC appelle au renversement militaire du Président Touadera

Publié le 30 août 2022 , 8:13
Mis à jour le: 30 août 2022 2:20

 

Appel au renversement militaire du Président Touadera.

 

Bangui (République centrafricaine) – Pour la coordination des organisations de la Société Civile pour la Paix en Centrafrique(COSCIPAC), depuis six années, le Président Faustin Archange Touadera ne fait que perdre de temps au peuple centrafricain, et que ce dernier a beaucoup souffert.  Il est temps maintenant pour lui de partir : de gré ou de force.

Le couple présidentiel et les généraux en danse lors du repas des généraux à bangui le premier février 2020 photo présidence
Le couple présidentiel et les généraux en danse lors du fameux repas des généraux à bangui le premier février 2020. Photo : Présidence de la République centrafricaine.

 

Rédigé par D. Y. Ibrahim

Publié par Corbeaunews-Centrafrique (CNC), le mercredi 31 août 2022

 

La COSCIPAC appelle au renversement militaire du Président  Touadera

 

Mais avant d’arriver à son renversement, la COSCIPAC donne une semaine au chef de l’État de volontairement démissionner et quitter le pouvoir.

En effet, dans un enregistrement sonore largement partager sur la messagerie sociale WhatsApp en date du dimanche 28 août 2022, le coordinateur de la coordination des organisations de la Société Civile pour la paix en Centrafrique(COSCIPAC), déterminée à secouer le Président Touadera dans son fauteuil présidentiel, lui a lancé un ultimatum de sept jours à compter du 28 août 2022. Passer ce délai, il appelle à toutes les forces, que ça soi militaire ou autres à le renverser par un coup de force.

« Le peuple centrafricain,  à travers la voix de la COSCIPAC,  étant trop massacré, et pris en otage, exige  par la force, pour la dernière fois,  de faire appel à tous les groupes armés, et la CPC de marcher sur Bangui dès maintenant pour mettre fin au régime dictatorial  et sanguinaire de Touadera », déclare monsieur Petit – Delphin Kotto, coordinateur de la COSSCIPAC.

À lire aussi : Faustin Archange Touadera décide de violer la Constitution pour s’éterniser au pouvoir

 

Il y’a lieu de rappeler que la COSCIPAC n’est pas à son premier coup médiatique. Le premier juillet dernier, elle avait organisé la ville morte sur toute l’étendue du territoire pour exiger la démission du Président Touadera. La marche n’avait pas eu lieu. Bien avant cela, elle avait organisé un concert de casserole pour décrier la politique sanguinaire de Touadera. Là encore, le résultat était mitigé. Cette fois, c’est vers les groupes armés et l’armée nationale qu’elle se tourne pour exiger le renversement du régime de Touadera.

La COSCIPAC appelle au renversement militaire du Président Touadera.

 À lire aussi : Touadera a-t-il été humilié à nouveau par le Président camerounais Paul Biya ? Les Camerounais en parlent

 

Affaire à suivre…

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

 

 

Aucun article à afficher