Centrafrique : un jeune homme retrouvé mort torturé  en pleine rue dans la capitale

Publié le 21 août 2022 , 8:05
Mis à jour le: 21 août 2022 1:46

 

Il pourrait s’agir d’un meurtre crapuleux. Le jeune homme retrouvé mort en pleine rue dans la capitale aurait été torturé par ses agresseurs, selon le service criminel de la gendarmerie de Bangui, capitale de la République centrafricaine.

monsieur IBRAHIM Mahamat, tué par des bandits au quartier Kpéténé de Bangui
monsieur IBRAHIM Mahamat

 

Rédigé par Anselme Mbata

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC), le lundi 22 août 2022

 

un jeune homme retrouvé mort torturé à Bangui   

 

Selon les premiers éléments de l’enquête de la gendarmerie,  la victime aurait été torturée puis tuée par un groupe des assaillants dans la nuit du vendredi à samedi 20 août 2022 au quartier Kpéténé, dans le sixième arrondissement de  Bangui. C’est un habitant du quartier KM 5, selon la gendarmerie.

Selon le document d’identité nationale retrouvée sur la victime, il pourrait s’agir de monsieur  IBRAHIM Mahamat, né le 31, mais  1991 à Bria, au nord de la République centrafricaine. De père Mahamat Amadou et de mère MARIAM Moussa,

Le corps de monsieur IBRAHIM Mahamat retrouvé vers 5 heures du matin au quartier Kpéténé de Bangui
Le corps de monsieur IBRAHIM Mahamat retrouvé vers 5 heures du matin au quartier Kpéténé de Bangui

 

D’après la gendarmerie, les assaillants, après avoir exécuté leur victime, ont également emporté sa moto. Pour de rien, un jeune homme retrouvé mort torturé dans la capitale Bangui.

Une enquête a été ouverte pour  tenter de retracer et retrouver ces brigands criminels et les traduire devant la justice.

Pour l’heure, la mort de monsieur « IBRAHIM Mahamat » choque plus d’un.

Rappelons qu’à Bangui, le vol des motos, suivi par le meurtre des conducteurs, est devenu monnaie courante.  Du quartier PK 12 à Bimbo, il est désormais difficile pour les motocyclistes et les piétons de circuler  au-delà  de 21 heures.  Les gens accusent souvent les éléments de forces armées centrafricaines d’avoir commis des actes de braquage sur la population.

Pour l’heure, le corps de monsieur IBRAHIM Mahamat est inhumé  au cimetière musulman de Bimbo 3 par ses parents et amis.

À lire aussi : Odieux massacre d’innocents à Aigbado par Wagner, silence assourdissant du Gouvernement

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

 

 

Aucun article à afficher