Centrafrique : incursion d’un mercenaire de Wagner sur le territoire camerounais, la gendarmerie locale alertée, le bataillon d’intervention rapide sous tension   

Publié le 8 novembre 2022 , 7:14
Mis à jour le: 8 novembre 2022 11:28

 

Bangui (République centrafricaine) – Samedi 29 octobre 2022, un mercenaire de Wagner,  équipé d’un sac à dos et de son arme de service, a été appréhendé sur le territoire camerounais. Interrogé par la gendarmerie camerounaise,  l’homme affirme avoir  perdu tous ses repères dans la forêt avant de franchir la frontière camerounaise sans le savoir.

Les mercenaires de Wagner en Centrafrique déployés sur le terrain de combat à l'intérieur du pays
Les mercenaires de Wagner en Centrafrique déployés sur le terrain de combat à l’intérieur du pays

 

Rédigé par Gervais Lenga

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC), le mercredi 9 novembre 2022

 

Incursion d’un mercenaire de Wagner sur le territoire camerounais

 

La tension était à son comble. Les forces de défense camerounaises ont redouté une possible escalade militaire avec les forces de Wagner  stationnées à leur frontière sur le territoire centrafricain. Heureusement, il n’y avait plus de peur que de mal.

À lire aussi : la sauvagerie du groupe privé Wagner sur des civils

 

Selon des informations recueillies, le samedi 29 octobre dernier, vers 14 heures, un mercenaire de la société Wagner, très fatigué et assoiffé, muni de son arme de service, était sorti  dans le quartier Daïguènè, à Garouaboulaye, à la frontière avec la République centrafricaine. L’homme s’est rapproché d’une boutique  pour acheter de l’eau et de la nourriture. Mais il avait très peur. Étonnés, les habitants du quartier Daïguènè étaient sortis nombreux pour regarder un homme blanc, très sale avec une arme de guerre. mais  l’homme a pris la fuite pour rentrer dans la forêt. Or, entre temps, la gendarmerie locale a été appelée en urgence, et le bataillon d’intervention rapide a également été saisi.

Quelques minutes après, le mercenaire a été interpellé par les forces de l’ordre camerounaises. Ramené à la brigade, ce fameux criminel de Wagner a été interrogé par les gendarmes camerounais durant plus de deux heures. L’homme reconnaît devant les enquêteurs avoir franchi illégalement la frontière camerounaise, mais par erreur, car disait-il, il s’était perdu dans la forêt avant de sortir sur le territoire camerounais.

Alors, nombreux sont ceux qui se posent de question pour savoir qu’est-ce que ce mercenaire de Wagner est allé faire seul dans la forêt avant de franchir illégalement la frontière camerounaise. Peut-être  va t – il derrière une femme?

Pendant ce temps, à Cantonnier, sur le territoire centrafricain, les autres mercenaires de Wagner, informés de la nouvelle de l’arrestation de l’un de leur sur le territoire camerounais,  commencent à menacer.  Mais la tension s’est très vite retombée après la libération du suspect.

À lire aussi : plus de 11 personnes victimes d’enlèvement de masse à Birao

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe WhatsApp : CNC Groupe

Rappelons que dans ce groupe, seuls les administrateurs publient des contenus. Et c’est réservé uniquement aux articles du CNC.

 

 

Aucun article à afficher