Centrafrique : fonction publique, plusieurs agents et cadres admis à la retraite

Publié le 5 juillet 2022 , 8:05
Mis à jour le: 5 juillet 2022 2:53

 

Rédigé par Prisca VICKOS

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC), le mercredi 6 juillet 2022

 

Bangui (CNC) – Cette année, en République centrafricaine, plusieurs cadres et agents de la fonction publique sont admis à la retraite.  

Sur l'avenue Benz-vi, dans le cinquième arrondissement de Bangui
Sur l’avenue Benz-vi, dans le cinquième arrondissement de Bangui. CopyrightCNC

 

Cette situation pourrait offrir une grande chance aux jeunes diplômés pour leur insertion professionnelle. Mais selon plusieurs observateurs, le nombre actuel de départ à la retraite dans la fonction publique est très insignifiant. D’après eux, celui-ci est estimé normalement chaque année à plus de 500, selon un rapport final du recensement physique des agents civils de l’État.

Normalement, le départ chaque année à la retraite permet non seulement de résoudre le problème du chômage, mais également l’épineux problème du rajeunissement  des effectifs des fonctionnaires de l’État.

Pour un sociologue centrafricain, les recrutements réalisés ces dernières années au sein de la fonction publique   se font à un âge de plus en plus avancé. Certains sont intégrés à plus de 50 ans dans la fonction publique. Ce qui pourrait expliquer le difficile rajeunissement des effectifs. D’autres ont dû se battre au sein du parti au pouvoir afin d’avoir la faveur des autorités, et pouvoir se faire intégrer à un âge parfois mûr, allant de 35 à 55 ans.

Ci-dessous l’arrêté  du ministre de la fonction publique portant admission à la retraite de certains agents de l’État.

 

 

Aucun article à afficher