Centrafrique : deux agents de police transférés à la prison centrale de Ngaragba

Publié le 8 janvier 2023 , 7:13
Mis à jour le: 6 janvier 2023 5:40

 

Bangui (République centrafricaine) – Les deux agents de police, dont l’un avait été affecté au commissariat de police de Bayanga, chef-lieu de la sous-préfecture de la préfecture de Sangha-Mbaéré, et l’autre, travaillant au sein de la compagnie nationale de sécurité (CNS) à Bangui, ont été soupçonnés, par leur chef hiérarchique au mois de décembre dernier d’avoir mortellement tiré sur des civils. Après avoir été déférés au parquet de Bangui, les deux suspects ont été placés sous mandat de dépôt à la prison centrale de Ngaragba à Bangui.

Véhicule de la police nationale sur une rue à Bangui
Véhicule de la police nationale dans une rue à Bangui

 

Rédigé par D. Y. Ibrahim

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC), le lundi 9 janvier 2023

 

Deux agents de police transférés à la prison centrale de Ngaragba

 

Le 23 décembre dernier, au quartier Yassimandji, dans le cinquième arrondissement de Bangui, un agent de police, en patrouille avec ses collègues de la compagnie nationale de sécurité, avait tiré sur un suspect, un civil,  qu’ils avaient tenté de l’embarqué dans leur véhicule. Le suspect succombe quelques minutes de suite de ses blessures à l’hôpital communautaire, occasionnant au passage la colère des jeunes de ce quartier qui avaient manifesté dans la capitale durant des heures. (De Ngaragba).

Le lendemain, à Bayanga, au sud-ouest de la République centrafricaine, un homme, soupçonné d’avoir frappé son épouse, a lui aussi été mortellement tiré par un agent de police du commissariat de Bayanga.

À lire aussi : Bangui, une agente de la police nationale kidnappée par des hommes inconnus

 

Fuite du policier vers Bangui

 

En effet, la scène s’est produite dans la nuit du 24 décembre 2022 quand le policier   avait pris l’initiative de descendre seul sur le terrain afin de conduire le suspect au commissariat de police. Malheureusement, le crime avait eu lieu en ce moment, et le policier, devenu suspect, s’est précipité pour rentrer à Bangui et ainsi échapper à la colère de la famille de la victime. (De Ngaragba).

Une fois à Bangui, le directeur général de la police en a profité pour ordonner son arrestation. C’est ainsi que les deux policiers suspects ont été déférés ce vendredi 6 janvier 2023 devant le parquet général qui a également décidé de leur placement sous mandat de dépôt à la prison centrale de Ngaragba. .

À lire aussi : viol d’une fillette de 9 ans, un suspect arrêté et transféré à la brigade criminelle

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe WhatsApp : CNC Groupe

Rappelons que dans ce groupe, seuls les administrateurs publient des contenus. Et c’est réservé uniquement aux articles du CNC.

 

 

Aucun article à afficher