Centrafrique : braquage dans la sous-préfecture de « Abba », au moins 45 millions de francs CFA emportés

Publié le 30 avril 2022 , 2:00
Mis à jour le: 30 avril 2022 1:49

 

Rédigé par Gervais Lenga

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC), le lundi 02 avril 2022

 

Bangui (CNC) – La République centrafricaine (RCA) est le théâtre de violence récurrente  qui touche une population encore marquée par la guerre civile  depuis 2013. Des villages brûlés, des exécutions sommaires, des pillages… Mais depuis quelque temps,  cette population, prise au piège des combats violents entre les groupes armés et les forces gouvernementales, est à nouveau  la cible des brigands armés qui n’hésitent plus à les dépouiller de leurs maigres biens. C’est exactement ce qui s’est passé vendredi dans la localité de « Abba », chef-lieu de la sous-préfecture de la préfecture de la Nana-Mambéré, située au Nord-ouest de la République centrafricaine.

Les combattants rebelles de 3R dans la localité de Abba
Les combattants rebelles de 3R dans la localité de Abba

 

Selon des informations recueillies, ce vendredi 29 avril, vers 13 heures, dans la localité de « Abba », un groupe de cinq (5) individus armés, non identifiés, ont tendu un guet-apens à 4 kilomètres de la ville sur l’axe Gallo. Mais durant l’embuscade, ils ont pris environ 200 personnes civiles  dans leur filet. Dépouillé de leurs biens un par un : téléphone portables, porte-monnaie,  marchandises, etc., ces pauvres citoyens ont été libérés trois heures plus tard vers 16 heures. Les victimes ont estimé la somme emportée par les assaillants à environ 45 millions de francs CFA, et ce, sans compter les marchandises également emportées.

Parmi les victimes, seule une personne qui aurait été blessée au visage. Mais les forces de l’ordre, informées tardivement de la nouvelle, n’ont pu rien faire. Les mercenaires russes, déployés à Abba, quant à eux, sont actuellement sur les chantiers miniers à Kpandé, situé à 60 kilomètres de la ville de « Abba ».

Interrogées par la rédaction, certaines victimes ont pointé du doigt les rebelles de 3R comme les auteurs de cet acte criminel.

Pour l’heure, les forces de l’ordre n’ont pas pu mettre la main sur ces brigands qui sont actuellement dans la nature.

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

 

 

Aucun article à afficher