Centrafrique : Ali Darassa appelle les centrafricains à rejoindre la CPC afin de chasser Touadera et ces  « mercenaires buveurs de sang »

Publié le 14 avril 2022 , 8:09
Mis à jour le: 14 avril 2022 11:03
Ali Darassa et ses hommes à Bambari pour illustration.

 

 Communiqué de presse

 

L’unité pour la Paix en Centrafrique (UPC) par la voix de son Coordonnateur Militaire, Chef   D’État-major, le Général ALI DARASSA MAHAMAT vient par le présent communiqué porter un   démenti formel sur les déclarations mensongères publiés les 07 et 10 avril 2022 sur les pages   des journaux financés par le président illégitime Touadera, Hassan Bouba et Dimitri Sweety,  un des patrons des mercenaires Wagner en République Centrafricaine. Les journaux tels que  le potentiel centrafricain, lengo songo, des comptes avatars créer sur les réseaux sociaux, le   journal en ligne corbeau news comme quoi l’UPC serrait impliqué dans les actes de braquage   posés dans la Basse Kotto et la Ouaka. Ces actes de barbaries auraient été ordonnés par un  porte parole de l’UPC.

Le chef d’état major de l’UPC, Chef d’Etat major général de la CPC, le Général d’armée ALI  DARASSA MAHAMAT confirme que Mr Ousmanou Mohamadou est bien le Coordonnateur  Politique et Porte Parole du dit mouvement, mais n’a jamais ordonné une telle mission.

Le Coordonnateur Militaire Chef d’état Major de l’UPC et Chef d’état major général de la  CPC, le Général d’armé Ali DARASSA MAHAMAT profite de cette occasion pour dénoncer les  attaques et les actes de barbarie perpétrés depuis un certain temps contre les éleveurs peulhs  et la Communauté Musulmane dans toutes la République Centrafricaine par les milices  dénommés « requins » et des Anti-balaka créé par Touadera et les mercenaires Wagner pour  exterminer cette Communauté.

L’UPC par la voix de son Coordonnateur militaire, chef d’état major et Chef d’état major

général le Général d’armé Ali DARASSA MAHAMAT aimerait par le présent attirer l’attention  de la communauté internationale et de tous les centrafricains en particulier ceux de la Ouaka,  Basse Kotto et la haute Kotto de ne pas céder aux manipulations de Touadera, de Hassan  Bouba et de leur patron Dimitri Sweety. Il les exhorte de se lever comme un seul homme pour  rejoindre la coalition des patriotes pour le changement (CPC) afin de chasser Touadera et ces  mercenaires buveurs de sang de la République Centrafricaine.

 

 

Fait à Bokolobo le 13/04/2022

 

Le Coordonnateur-Militaire Chef d’Etat-major de l’UPC

Le Général d’Armée : ALI DARASSA MAHAMAT

Aucun article à afficher