Centrafrique: affaire de l’enlèvement de l’homme d’affaire Issa MANU, Sani Yalo serait-il impliqué?

Publié le 21 juin 2022 , 8:10
Mis à jour le: 22 juin 2022 12:55

 

Rédigé par Gisèle MOLOMA

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC), le mercredi 22 juin 2022

 

Bangui (CNC) – L’affaire de l’enlèvement de l’homme d’affaires centrafricain Issa Manou, kidnappé dans le siège du parti au pouvoir,  le mouvement des cœurs unis en janvier 2021, refait brusquement surface. Le Président de l’Assemblée nationale, également secrétaire exécutif  du mouvement des cœurs unis, avait été accusé d’être l’auteur présumé du kidnapping. Mais l’homme n’a cessé de clamer son innocence. Or, depuis deux jours, un autre nom refait surface: celui de monsieur Sani Yalo, un bouillonnant conseiller occulte du Président la République. Selon des informations dévoilées par monsieur Harouna Douamba, celui-ci  serait fortement impliqué dans l’enlèvement. Une nouvelle piste pour la justice centrafricaine.

 

Le 20 janvier 2021, alors qu’il attendait dans la salle d’attente au siège du MCU  pour être reçu par Monsieur Simplice Mathieu Sarandji,  premier secrétaire du parti au pouvoir, monsieur Issa Manu avait été kidnappé par deux hommes en tenue militaire. Depuis cette date, l’homme n’apparaît plus en public, et ne fait aucun signe de vie  à sa famille. Ses enfants s’inquiètent  énormément de sa vie. Ils ont mené des recherches dans les commissariats de police et des brigades de la gendarmerie  de Bangui, mais en vain. L’homme est toujours introuvable.

Face à cette mystérieuse disparition, la famille avait tenté de déposer plainte au parquet du tribunal de grande instance de Bangui, mais celle-ci n’a pas pu  être aboutie.

Alors que les enfants de l’homme d’affaires Issa Manu ont annoncé dans les médias  qu’ils faisaient l’objet des menaces régulières de la part des inconnus, monsieur Harouna Douamba, un ex-agent de communication du pouvoir, vient de révéler sur les réseaux sociaux que monsieur Sani Yalo, un bouillonnant  conseiller occulte du Président de la République serait derrière l’enlèvement  de cet opérateur économique. D’après  monsieur Harouna Douamba, le sulfureux Sani Yalo aurait mis autour du chef de l’État un véritable cartel des mafieux et des  criminels.

À en croire Harouna Douamba, monsieur Issa Manu n’est pas la seule victime de Sani Yalo. Il serait impliqué dans plusieurs affaires criminelles dans le pays.

Pour de nombreux observateurs centrafricains, les révélations faites par monsieur Harouna Douamba créent du trouble au sein du pouvoir de Bangui. Des langues commencent à délier.

Sur les réseaux sociaux, les réactions se multiplient.

« Le cartel le plus extraordinaire de l’histoire de la Centrafrique qui va être cassée, aïe Dieu me donne la santé d’assister à cette démolition. Soutien Hrouna.»

 

Aucun article à afficher