Centrafrique: A l’issue du Sommet de MALABO, le Collectif  » Touche pas à ma Constitution » interpelle Madame SAMBA- PANZA

Publié le 4 juillet 2014 , 11:14
Mis à jour le: 9 juillet 2014 5:46

Touche_pas_a_ma_constitution

A

L’attention de son Excellence Madame SAMBA-PANZA Présidente de la Transition

 

Excellence Madame la Présidente,

 

Considérant que des crimes contre l’humanité ont été commis en République Centrafricaine.

 

Considérant que la République Centrafricaine est signataire du Traité de Rome.

 

Considérantque le droit à la vie est un principe fondamentalement protégé par tout un arsenal des règles juridiques.

 

Excellence Madame la Présidente de la République,

 

A l’occasion du 23ème Sommet des Chefs d’Etat de l’Union Africaine tenu à MALABO, il a été fortement recommandé par vos pairs au peuple Centrafricain, la tenue en urgence d’un dialogue- inter Centrafricain comme un outil efficace de cohésion social, d’unité nationale et de conquête de la Paix.

 

En revanche, malgré les multiples dialogues qui ont été tenus dans un souci de pallier à la crise Centrafricaine qui déstabilise depuis fort longtemps la sous-région, le Collectif « Touche pas à ma Constitution » une Association de défense des droits de l’homme, membre actif de la société civile constate jusqu’à ce jour, qu’aucune recommandation issue de ces précédents dialogues n’ a été mise en application.

 

Le Collectif « Touche pas à ma Constitution »un mouvement citoyen reste disposé à prendre part à ces assisses qui engagent la stabilité et la paix à seule condition de nous garantir qu’aucun crime ne restera impuni.  

 

Excellence Madame la Présidente de la République, le Collectif, insiste surtout sur la représentation de toutes les sensibilités à ce dialogue sans aucune exclusion. Le Collectif, exige à ce que toutes les recommandations qui seront prises pendant ce dialogue deviennent exécutoires sans aucune dérogation. Excellence Madame la Présidente, les membres du Collectif vous prie de croire on l’assurance de leurs salutations patriotiques.

 

Fait à Paris, le 03. 07. 2014

Le Coordonnateur Général du Collectif,

Godfroy- Luther GONDJE- DJANAYANG 

Ampliations :

-A son Excellence Monsieur le Président du Conseil National de Transition à Bangui (RCA),

-A son Excellence Monsieur l’Ambassadeur de l’Union Européenne à Bangui (RCA),

-A son Excellence Monsieur l’ Ambassadeur de France à Bangui(RCA),

-A son Excellence Monsieur l’ Ambassadeur des USA à Bangui (RCA).

Aucun article à afficher