Bientôt, un gros illettré tchadien sera propulsé Président en République centrafricaine

Publié le 6 août 2023 , 7:30
Mis à jour le: 6 août 2023 2:14 pm

Bientôt, un gros illettré tchadien sera propulsé Président en République centrafricaine

 

Hassan Bouba, le ministre chef rebelle et Lavrov, ministre russe des affaires étrangères
Hassan Bouba, le ministre chef rebelle et Lavrov, ministre russe des affaires étrangères

 

 

 

Bangui, 06 août 2023 (CNC) –    La République centrafricaine est un pays marqué par des périodes tumultueuses de conflits et de gouvernances instables. Récemment, une controverse suscite l’émoi dans la nation centrafricaine: l’ascension politique fulgurante d’un homme peu commun, Hassan Bouba, un Tchadien de nationalité et illettré, qui ambitionne d’occuper le fauteuil présidentiel en RCA.

 

D’après des sources crédibles, Hassan Bouba aurait été imposé au Président Touadera par Wagner, une société militaire privée russe. Son parcours au sein du pays est étonnant, car il a commencé sa carrière en intégrant la rébellion de l’Unité pour la paix en Centrafrique (UPC) peu de temps après son arrivée en République centrafricaine. Il y a occupé le poste de coordinateur politique et a été associé à de graves accusations d’assassinats et de massacres de masse. Suite à cela, il a été arrêté par la cour pénale spéciale, mais son évasion spectaculaire orchestrée par les forces de Wagner et de la garde présidentielle a suscité un profond étonnement parmi la population centrafricaine.

 

Depuis lors, Hassan Bouba a été réintégré au gouvernement à deux reprises par le biais de remaniements ministériels. Il a même été proposer par les Wagner pour occuper prochainement le poste du ministre d’État, malgré ses lacunes évidentes en matière de compétences linguistiques, puisqu’il éprouve des difficultés à écrire et à parler correctement en français.

 

Récemment, l’homme a participé au forum Afrique-Russie, où il a été photographié aux côtés de dirigeants de premier plan, notamment le Président sénégalais, Macky Sall, et le ministre russe des affaires étrangères. Cette mise en avant de Hassan Bouba dans des événements de prestige suscite des doutes parmi la population centrafricaine. Certains voient cette présence diplomatique comme un signe que Wagner et la Russie chercheraient à l’imposer comme le prochain Président de la République centrafricaine, malgré sa nationalité tchadienne.

 

Face à ces développements troublants, l’avenir politique de la République centrafricaine demeure incertain. La montée en puissance d’Hassan Bouba et son éventuelle accession à la présidence suscitent des inquiétudes quant à la direction que pourrait prendre le pays. La population attend avec appréhension les prochains développements et les décisions qui seront prises par les acteurs politiques locaux et internationaux.

 

Cette affaire est à suivre de près, car elle pourrait avoir des répercussions importantes sur la stabilité en République centrafricaine. Espérons que les responsables politiques prendront en compte les inquiétudes légitimes de la population et agiront dans l’intérêt du pays.

Par Gisèle MOLOMA

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

Cliquez sur ce lien pour intégrer nos groupes  WhatsApp :

CNC Groupe 1

CNC groupe 2

Groupe Infos

 

Rappelons que dans les deux premiers groupes, seuls les administrateurs publient des contenus. Et c’est réservé uniquement aux articles du CNC.

 

 

Aucun article à afficher