Bientôt, la SÉGA, société anonyme de gestion des abattoirs, sera aux mains des Russes

Publié le 3 juillet 2022 , 8:10
Mis à jour le: 1 juillet 2022 4:51

 

Rédigé par Prisca VICKOS

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC)), le 4 juillet 2022

 

Bangui (CNC) – L’avenir de la Société d’État de gestion des abattoirs  (Sega)semble donc être scellé. Le gouvernement a finalement décidé, discrètement,  de vendre ce joyau national à Wagner, une société de mercenariat russe.

Visite des locaux de la SEGA le 25 juin 2022 par le ministre de l'élevage et de la santé animale, accompagné d'un représentant de Wagner et de l'ambassadeur russe en RCA
Visite des locaux de la SEGA le 25 juin 2022 par le ministre de l’élevage et de la santé animale, accompagné d’un représentant de Wagner et de l’ambassadeur russe en RCA

 

La principale société d’État de gestion des abattoirs en République centrafricaine, la SÉGA, créé en février 1975, pourrait passer dans les prochains mois aux mains des Russes, plus précisément de la société Wagner, qui est déjà présente dans plusieurs secteurs, notamment le domaine minier, finances, sécurité, défense, exploitation minière et de ressources naturelles. et bien d’autres.

 

En effet, le 25 juin dernier, le ministre de l’Élevage et de la santé animale, monsieur Hassan Bouba, et l’ambassadeur russe en République centrafricaine, Monsieur Bikantov, accompagnés d’un cadre de Wagner, ont visité, techniquement, les locaux du joyau national, la SÉGA, avant de promettre d’y revenir dans quelques semaines. Mais le personnel, qui est également fonctionnaire de l’État, est   divisé sur le sujet. Certains accueillent la nouvelle avec enthousiasme, pendant que d’autres s’inquiètent sérieusement.

« Si aujourd’hui la SÉGA est vendue à une société privée russe, nous, fonctionnaires de cette société d’État, nous risquerons de perdre notre statut de fonctionnaires de l’État, et certains collègues pourraient être licenciés », s’inquiète un membre du syndicat du personnel de SÉGA.

Rappelons que la SÉGA a été créée le 15 février 1975 par l’ancien Président à vie d’alors, le maréchal Jean-Bedel Bokassa. Elle a pour objet « L’EXPLOITATION ET LA GESTION DES ABATTOIRS DE LA RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE ET DE LEURS ANNEXES; L’ENCADREMENT DES PROFESSIONS DE BOUCHERS ET DE COMMERÇANTS EN DÉTAIL, mais aussi LE CONTRÔLE DES MARCHEÉ DE VENTE DE LA VIANDE ET DES MARCHEÉ À BÉTAIL TERMINAL ».

La SÉGA est dotée d’un fond d’établissement  versé par  l’État Centrafricain. Elle est placée sous la tutelle technique du ministère de l’Élevage, et de la Tutelle financière du ministère des Finances.

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

 

 

Aucun article à afficher