Bangui : un capitaine de la gendarmerie grièvement heurté par un camion-citerne russe, le conducteur en fuite

Publié le 5 juin 2022 , 8:09
Mis à jour le: 5 juin 2022 3:07

 

Rédigé par Anselme Mbata

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC), le lundi 6 juin 2022

 

Bangui (CNC) – Samedi 4 juin 2022, vers 10 heures, un capitaine de la gendarmerie, de retour de travail, a été grièvement heurté par un camion-citerne de la société Wagner. Le conducteur, un mercenaire russe, n’avait pas pris le temps de s’arrêter, provoquant la colère de la population locale qui exige son arrestation et sa traduction devant la justice.

Environnement de l'accident survenu à Gobongo ce vendredi 5 juin sur l'avenue de l'indépendance à Bangui. Photo CNC / Anselme Mbata.
Environnement de l’accident survenu à Gobongo sur l’avenue de l’indépendance à Bangui. Photo CNC / Anselme Mbata.

 

L’accident s’est produit sur l’avenue de l’indépendance à hauteur du quartier  Gobongo, dans le quatrième arrondissement de Bangui, à la sortie nord de la capitale.

Le camion-citerne  , conduit par un mercenaire russe, était en provenance du PK12 quand le conducteur, par un jeu de volant,  a tenté de dépasser dangereusement une voiture qui était devant lui. Malheureusement, dans son geste non réfléchi, il a heurté violemment et frontalement un capitaine de la gendarmerie qui roulait  sur sa moto en provenance du centre-ville.

Selon les témoins, le capitaine était habillé  en tenue de la gendarmerie. Il était seul sur sa moto DT quand il a été happé par ce camion.

Mais à la grande surprise de tous, le conducteur du véhicule incriminé, un mercenaire de Wagner,  n’a pas s’arrêter pour voir l’état de sa victime. Il a préféré poursuivre sa route et prendre la fuite comme si de rien n’était.

Grâce au soutien de la foule qui a assisté à la scène, le capitaine a été transféré en urgence à l’hôpital de l’amitié par un véhicule militaire qui est arrivé par hasard sur la scène.

Le comportement adopté par les mercenaires russes et syriens de la société Wagner en Centrafrique montre à suffisance qu’ils n’ont aucune considération pour les noirs, en particulier les Centrafricains. Pour la foule qui avait assisté à la scène, ces terroristes de Wagner doivent payer tôt ou tard de leur bêtise.

 

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

 

 

 

 

Aucun article à afficher