Bangui : L’élection de Miss-Centrafrique 2017 reportée au 17 juin

Publié le 23 mai 2017 , 10:10
Mis à jour le: 23 mai 2017 10:10

Bangui : L’élection de Miss-Centrafrique 2017 reportée au 17 juin

 

Madame Yvonne Ghouzy. Credit photo : Fred Krock, copyrightCNC.
Madame Yvonne Ghouzy. Credit photo : Fred Krock, copyrightCNC.

 

Bangui, le 24 mai 2017.

Par : Fred Krock, CNC.

 

Initialement prévu pour le 26 mai prochain, le concours de Miss-Centrafrique 2017 est reporté au 17 juin prochain, à Bangui. L’annonce a été faite, ce samedi 20 mai par la Présidente du Comité d’organisation de Miss-Centrafrique (COMISCA), Mme Olga Yvonne Gouzhy qu’assistait Marta Gouandjika Directrice du Secrétariat permanent du Comité et les Membres du Comité en présence de M. Alex Ballu.

Jusqu’à ce jour, les travaux préparatoires du Comité d’organisation de l’édition 2017 de Miss-Centrafrique vont bon tain, à en croire le rapport à mi-parcours présenté par la Présidente du COMISCA. « L’engouement des jeunes filles, leurs droits et devoirs pour conduire le pays vers le changement », c’est le thème autour duquel s’organise l’édition 2017.

A ce jour 17 candidates dont seize représentantes de toutes les préfectures et supplément au niveau de la capitale Bangui sont d’ores et déjà retenues et hébergées à l’hôtel Ledger. Toutefois, si le Comité et certains partenaires ont réussi à faire les éliminatoires d’élections et arrivés aujourd’hui à regrouper toutes les candidates à Bangui, il reste cependant le manque de ressources pour leur prise en charge.

D’ailleurs, à en croire Mme Yvonne Gouzhy, « parmi les difficultés rencontrées dans l’organisation je peux citer la mobilisation des ressources financières », a-t-elle exprimé avant d’expliquer que « les sponsors n’ont malheureusement pas répondu favorablement à nos demandes. Nous avons tenu à réussir notre pari malgré la faiblesse des moyens que nous avons. Et par la même occasion nous lançons un appel à soutenir cette initiative qui vise la promotion des jeunes filles, leur émergence dans la société Centrafrique ». C’est l’occasion pour la Présidente du COMISCA de remercier certains partenaires tels que le GICA, Air-France, l’ART, LEDGER, les sociétés de Téléphonie Mobile, et quelques sociétés financières qui, selon elle, ont fait des promesses concrètes.

La difficulté financière évoquée par la Présidente du COMISCA fait plutôt office de plaidoyer auprès des partenaires à mettre la main à la poche pour soutenir cet événement.

Notons que l’édition 2017 de Miss-Centrafrique est porté entièrement par l’Ong O’Events de Mme Olga Yvonne Gouzhy en partenariat avec le Ministère du Tourisme. Pour mémoire, O’Events est une Association à but non lucratif ayant pour but le renforcement de la cohésion sociale par le biais des arts et de la culture, notamment la mode (défilés, concours, événements, etc.) et les manifestations artistiques, culturelles et sportives et ; promouvoir l’autonomisation et la valorisation des jeunes artisans et artistes.

Aucun article à afficher