Bangui: Le monument de la honte

Publié le 29 décembre 2021 , 7:08
Mis à jour le: 29 décembre 2021 8:52

 

Bangui, 30 décembre 2021 (Corbeaunews – Centrafrique ) – « Les gens avides de pouvoir n’ont aucune limite dans ce pays ! », « Une chose est sure, c’est que ce monument désavoue ceux qui ont osé le mettre en place », « Il est une insulte aux Centrafricains. Ils auraient plutôt dû en faire un pour tous les Centrafricains qui vivent le martyr en province sous la terreur que font régner les mercenaires de la Wagner ! », « Les autres là, ils vont continuer longtemps à nous rouler dans la farine comme ça ! », « Ce monument est la pire honte de notre pays !». Autant de phrases que l’on peut entendre dans le tout Bangui depuis qu’il a été mis en place et inauguré par les autorités centrafricaines quelques jours avant le défilé.

Statue à la gloire des mercenaires russes dans le quartier universitaire à Bangui, en République centrafricaine
Statue à la gloire des mercenaires russes dans le quartier universitaire à Bangui, en République centrafricaine. Photo CNC

 

Il n’est jamais facile de faire l’unanimité mais dans le cas précis du monument sensé glorifier les mercenaires russes, il semblerait qu’on s’en approche si l’on en croit les langues qui se délient dans la capitale !

Preuve en est l’inquiétude des Russes qui voyant leur réalisation de monument mal perçue par la population banguissoise mènent une vraie campagne de propagande dans les médias à grand coup de billets de 10000 pour faire croire que ce monument c’est un peu Noël avant l’heure ! On lit même que ce monument est un haut-lieu du tourisme dans la capitale. De mémoire de Centrafricaine, avec la dégradation de la situation sécuritaire, il n’y a plus eu de grosses vagues de touristes depuis des lustres !

Les derniers sont ceux du film du même nom, et qui sont tout sauf des touristes au sens propre du terme ! En effet, ils pillent les ressources, violent les femmes et filles du pays, tuent sans discernement et sèment le chaos. Ce ne sont pas des touristes mais des mercenaires sanguinaires, des barbares !

Il y a fort à parier qu’après la volonté d’imposer l’apprentissage du russe à l’université, on assistera au défilé des écoles devant ce monument russe ! La meilleure façon pour les russes de manipuler les esprits de la jeunesse du pays !

 

Par Adama Bria

Journaliste rédacteur

Alain Nzilo

Directeur de publications

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email : alainnzilo@gmail.com

 

Aucun article à afficher