Attaque des positions des rebelles à Kembé par les soldats FACA appuyés par les Wagner, plusieurs morts

Publié le 20 octobre 2022 , 8:12
Mis à jour le: 20 octobre 2022 1:26

 

Bangui (République centrafricaine) – Les témoins ont indiqué que le combat était très violent. L’attaque des positions des rebelles a duré plusieurs heures,  et il y’aurait plusieurs morts dans les deux camps. La scène s’est produite dans la localité de Kembé, située à 615 kilomètres au Sud – est  de Bangui, dans la préfecture de la Basse-Kotto.

Les mercenaires de Wagner en Centrafrique déployés sur le terrain de combat à l'intérieur du pays
Les mercenaires de Wagner en Centrafrique déployés sur le terrain de combat à l’intérieur du pays

 

Rédigé par Justin BOÏRAU

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC), le vendredi 21 octobre 2022

 

Attaque des positions des rebelles à Kembé

 

Lundi 17 octobre 2022,vers 8 heures, les soldats FACA, lourdement armés, appuyés par les mercenaires syriens et libyens de la société Wagner, ont attaqué les positions des rebelles de l’unité pour la paix en Centrafrique (UPC), Membre de  la coalition des patriotes pour le changement (CPC) dans la localité de Kembé, situés à environ 610 kilomètres de au sud-est de la capitale Bangui. Le combat a duré plusieurs heures. Aucun bilan ne nous a été transmis par nos sous sources au sein de l’armée nationale, mais des sources locales parlent de plusieurs morts et des blessés dans les deux camps. Selon les mêmes sources,  un hélicoptère des mercenaires russes, positionnés à Bambari, dans la préfecture de la Ouaka, est appelé au renfort.

Joint au téléphone, le porte-parole militaire de la coalition des patriotes pour le changement (CPC), monsieur Mamadou Koura confirme l’information et parle lui aussi des morts et des blessés dans les deux camps sans préciser le nombre exact des victimes.

Rappelons que les mercenaires de Wagner, avant de quitter la ville de Bambari la veille, ont coupé tous les réseaux téléphoniques et d’internet dans la ville de Bambari, ensuite à Alindao. L’histoire d’éviter de tomber dans des embuscades des rebelles en cours de route. (Attaque des positions des rebelles à Kembé).

À lire aussi :  » ON PEUT ÊTRE AUX ABOIS COMME ÇA » ?

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

 

 

Aucun article à afficher