Assassinat d’un éleveur peul à Ngaguéné, 3 soldats seront sanctionnés, et le colonel Maxime Kopidou pointé du doigt pour incompétence

Publié le 18 mai 2022 , 8:03
Mis à jour le: 18 mai 2022 3:08

 

Rédigé par Gervais Lenga

Publié par Corbeaunews Centrafrique, le 18 mai 2022

 

Bangui (CNC) – La hiérarchie militaire n’a pas encore pris sa décision, mais d’ores et déjà trois soldats FACA, suspectés d’avoir participé directement ou indirectement à la commission du meurtre de cet éleveur peul, seront sanctionnés, et le colonel Maxime Kopidou pointé du doigt pour son incompétence à manager correctement son équipe.

les soldats Faca en position de tirs IMG_3876
Image d’illustration des soldats FACA /

 

Selon le dossier de l’enquête que la Rédaction du CNC a pu consulter, les trois soldats FACA suspectés sont : le premier c’est le tueur, le deuxième est celui qui a fouillé la victime et récupère son argent (une somme d’un million de francs CFA), et le troisième est celui qui a également participer à la commission des faits. Et donc ils attendent la décision finale de leur hiérarchie cette semaine une foisle PV de leurs audition dressés.

Pour leur chef de détachement le colonel Maxime Kopidou, il sera blâmé pour son incompétence notoire à bien gérer son équipe. Comment il a pu laisser ses éléments à se comporter ainsi, d’autant plus  qu’il est officier supérieur et c’est depuis la ville de Koui qu’il les draine derrière lui ? La décision sera connue cette semaine.

Il y’a lieu de rappeler que le jeudi dernier, sur le marché hebdomadaire de Ngaguéné, une localité située à 30 kilomètres de Bouar sur l’axe Niem, un éleveur peul avait été froidement abattu par un soldat FACA, et une somme d’un million de francs CFA a été récupérée sur lui. Ce qui a beaucoup ému la population locale qui a préféré signaler les faits aux autorités militaires à Bouar.

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

 

 

Aucun article à afficher