1er décembre 2022, Le CST Exhorte chaque Centrafricain à ne pas participer à la festivités

Publié le 27 novembre 2022 , 7:12
Mis à jour le: 27 novembre 2022 3:03

 

Bangui, République centrafricaine – Pour le conseil de résistance et de transition (CRT), désormais, il n’y a plus de République à célébrer en Centrafrique. Le Professeur Faustin Archange Touadera n’est plus légitime comme Président de la République, et donc n’a plus titre à présider aucune manifestation nationale au nom du Peuple Centrafricain. En conséquence, il exhorte chaque Centrafricain à ne pas participer à la festivités du 1er décembre prochain.

Ci-dessous, l’extrait de son communiqué de presse.

Professeur Jean-François Akandji-Kombé
Professeur Jean-François Akandji-Kombé

 

 

DÉCLARATION AU PEUPLE CENTRAFRICAIN

Sur la commémoration de la République le 1er Décembre 2022

DÉCLARATION N° 001 DU CRT

 

Rappelant que chaque 1er Décembre est un jour de commémoration de la proclamation de la République par notre Père Fondateur, le Président Barthélémy BOGANDA.

Soulignant que « la République », c’est un Chef de l’État et des institutions qui représentent le Peuple et respectent sa volonté à travers la Constitution.

Considérant qu’en perpétrant un coup d’État constitutionnel, Monsieur TOUADÉRA a déclaré la guerre au Peuple Centrafricain, s’est rendu illégitime et a liquidé la République.

Considérant que la République n’est dorénavant plus incarnée par les institutions du pouvoir TOUADÉRA mais par chaque Centrafricain, Résistant jusqu’à la restauration de la Démocratie dans notre pays.

Considérant enfin, en conséquence, qu’il n’y a plus de République à célébrer en Centrafrique, et que Monsieur TOUADÉRA n’a plus titre à présider aucune manifestation nationale au nom du Peuple Centrafricain.

Le Conseil de Résistance et de Transition,

  • Exhorte chaque Centrafricain à ne pas participer aux célébrations et festivités officielles organisées sous l’égide du Président illégitime et putschiste.
  • Demande à chaque Résistant de veiller à la transmission de la présente exhortation partout où besoin sera.

Fait le 26 novembre 2022

Pour le Conseil de Résistance et de Transition

Le Président

 

À lire aussi : TRIBUNE DE MAÎTRE CRÉPIN MBOLI-GOUMBA : LA VIOLENCE EST TOUJOURS UNE DEFAITE DE L’ESPRIT

 

 

 

 

Aucun article à afficher