Vladimir Poutine malade d’un cancer, bientôt opéré et temporairement remplacé ? La rumeur qui enfle, renforcée par une source interne du Kremlin

Publié le 5 mai 2022 , 8:00
Mis à jour le: 5 mai 2022 3:11

 

Rédigé par L’INDÉPENDANT

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC), le vendredi 6 mai 2022

 

Bangui (CNC) – Le Président russe aurait consulté son médecin une trentaine de fois ces dernières années. Une rumeur de plus en plus insistante, renforcée par plusieurs sources, assure que Vladimir Poutine est atteint d’un cancer et subira bientôt une opération qui l’éloignera de la présidence pendant quelques temps. 

Poutine chez son médécin
Poutine chez son médécin

 

C’est une rumeur qui fait son chemin depuis quelques mois, l’état de santé de Vladimir Poutine serait déclinant. Elle a récemment été renforcée par la diffusion d’un reportage du média d’investigation russe, The Project, interdit par le Kremlin.

Si l’on sait que le dirigeant russe s’est plusieurs fois retranché et auto-confiné, inquiété par le Covid, Vladimir Poutine, inquiet pour sa santé, se serait entretenu une trentaine de fois avec son médecin Yevgeny Selivanov en quelques années.

Selon une information du mystérieux canal Telegram « General SVR », plebiscité par l’opposition russe et suivi par plus de 280 000 abonnés, le président va bientôt subir une opération liée à un cancer et devra temporairement céder ses pouvoirs. Une information qui aurait été révélée par un proche du Kremlin, notamment relayée par le New York Post.

Son remplaçant déjà trouvé ? 

Il aurait même déjà choisi son remplaçant, avec qui il aurait récemment eu une longue discussion « à cœur ouvert ». Il s’agirait d’une des seules personnes en qui il a toujours confiance, Nikolaï Patrouchev, actuel chef du Conseil de sécurité de la police fédérale russe.

Il n’aurait néanmoins pas droit à tous ses pouvoirs, mais principalement à ceux liés à l’intervention militaire en Ukraine.

Enfin, The Project rapporte que la confiance de Vladimir Poutine envers les méthodes de médecine traditionnelles aurait décliné ces dernières années. Ce dernier se serait même tourné vers des « méthodes traditionnelles » comme des la prise de bains dans du sang de cerf…

Le Kremlin a toujours officiellement nié que Vladimir Poutine était en mauvaise santé.

 

 

 

 

Aucun article à afficher