Un Tweet de Faustin Archange Touadéra Déclenche une Avalanche de Critiques : Analyse et Réactions

Publié le 23 août 2023 , 7:40
Mis à jour le: 23 août 2023 3:57

Un Tweet de Faustin Archange Touadéra Déclenche une Avalanche de Critiques : Analyse et Réactions

 

Le Putschiste de Bangui Faustin Archange Touadera lors de son allocution à la nation à l'occasion du soixante troisième anniversaire de l'indépendance de la République centrafricaine le 12 août 2023
Le Putschiste de Bangui Faustin Archange Touadera

 

 

Bangui, 24 août 2023 (CNC) –  Le putschiste centrafricain Faustin Archange Touadera , a récemment suscité une vague de réactions hostiles à la suite d’un tweet dans lequel il évoquait l’intégration de la blockchain pour favoriser la prospérité économique. Ce message, publié le 21 août 2023 à 09h51, a généré un débat en ligne animé, illustrant les préoccupations et les opinions divergentes au sein de la population centrafricaine.

 

Dans son tweet, le président Touadéra a mis en avant les avantages potentiels de l’intégration de la technologie blockchain de l’entreprise Sangoproject. Il a affirmé que cette initiative serait bénéfique tant pour les entrepreneurs locaux que mondiaux, insinuant que cela pourrait débloquer une nouvelle ère de prospérité pour le pays. Le président a conclu son message en exprimant un sentiment d’unité envers cet objectif.

 

Cependant, les réactions qui ont suivi ont été majoritairement critiques. Monsieur Dav a été parmi les premiers à commenter le tweet présidentiel. Son commentaire est sans équivoque, qualifiant l’initiative de “SCAM” (arnaque). Il exprime sa déception d’avoir été impliqué dans ce qui, à ses yeux, s’est révélé être une tentative de légitimation d’une arnaque. Il critique également le manque d’attention portée au peuple et accuse le président d’être un “profiteur”.

 

Un autre commentaire, provenant d’Elisador Koualet, remet en question les motivations du président Touadéra. Elle remercie monsieur Dav pour sa “franchise” en soulignant que cette initiative n’est pas entreprise pour aider la Centrafrique, mais pour servir des intérêts personnels. Elle soulève la dichotomie entre l’adoration verbale dont le président fait l’objet et le manque de vérité dans la communication autour de l’aide apportée au pays.

 

Ces réactions soulèvent des questions importantes quant à la confiance des citoyens envers leurs dirigeants, ainsi que sur la manière dont les initiatives économiques sont communiquées. L’intégration de la technologie blockchain, souvent vue par le régime de Bangui comme une avancée technologique pertinente pour la transparence et l’efficacité, se retrouve ici au cœur d’un débat sur l’intégrité et les intentions des dirigeants politiques.

 

La présence en ligne a permis à ces voix critiques de s’exprimer de manière publique et instantanée, illustrant le pouvoir des réseaux sociaux à mobiliser l’opinion publique et à générer un débat d’envergure nationale.

 

Rappelons que le tweet de Faustin Archange Touadera, sur l’intégration de la blockchain a déclenché une avalanche de critiques en ligne. Les commentaires de Monsieur Dan et d’Elisador Koualet reflètent des inquiétudes profondes concernant l’intégrité des intentions derrière cette initiative et la responsabilité des dirigeants envers leur peuple. Cette situation met en lumière le rôle complexe que jouent les réseaux sociaux dans la formulation et la diffusion des opinions politiques et économiques.

 

Par Alain Nzilo

Directeur de publications

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

Cliquez sur ce lien pour intégrer nos groupes  WhatsApp :

CNC Groupe 1

CNC groupe 2

Groupe Infos

 

Rappelons que dans les deux premiers groupes, seuls les administrateurs publient des contenus. Et c’est réservé uniquement aux articles du CNC.

 

 

Aucun article à afficher