Référendum de la honte : l’opposition démocratique annonce sa première action pacifique

Publié le 5 juillet 2023 , 7:25
Mis à jour le: 5 juillet 2023 3:38 pm

Référendum de la honte : l’opposition démocratique annonce sa première action pacifique

 

Les leaders du BRDC lors d'une conférence de presse mardi 06 juin 2023 à Bangui
Les leaders du BRDC lors d’une conférence de presse mardi 06 juin 2023 à Bangui

 

 

Bangui, 06 juillet 2023 (CNC) – Dans un communiqué de presse diffusé hier par le bloc républicain pour la défense de la constitution (BRDC), l’opposition démocratique centrafricaine a annoncé sa première action populaire visant à exprimer son opposition au référendum controversé prévu pour le 30 juillet prochain. Cette initiative, qui débutera par un concert de casseroles sur tout le territoire national les samedi 8 et dimanche 9 juillet de 19 heures à 20 heures, se veut un signal fort envoyé au gouvernement en place.

 

Lors de leur Assemblée plénière qui s’est tenue le mardi 4 juillet à Bangui, les membres du BRDC ont également décidé d’organiser une marche pacifique le vendredi 14 juillet, suivie d’un meeting du mouvement. Bien que les lieux de rassemblement ne soient pas encore divulgués, l’opposition appelle d’ores et déjà tous les citoyens centrafricains à exercer leurs droits constitutionnels en participant activement à ces événements.

 

Cette première action d’envergure est perçue par de nombreux observateurs comme un test de courage pour le peuple centrafricain, qui se trouve actuellement sous l’ombre menaçante du pouvoir en place. Les mercenaires de Wagner et les soldats FACA déployés massivement dans le pays pourraient sembler dissuasifs, mais l’opposition démocratique espère que la mobilisation de la population montrera sa détermination à faire entendre sa voix.

 

La tenue du référendum le 30 juillet prochain a suscité de vives controverses au sein de la société centrafricaine. Nombreux sont ceux qui voient en lui, à juste titre, une atteinte à la constitution, adoptée en 2016, et qui craignent que ses résultats soient biaisés en faveur du pouvoir en place. Face à cette inquiétude grandissante, le BRDC se présente comme un rempart, prêt à défendre les valeurs démocratiques et à lutter pour la préservation de l’intégrité constitutionnelle.

 

Dans ce contexte tendu, l’opposition démocratique cherche à mobiliser un maximum de citoyens afin de montrer que la voix du peuple ne peut être étouffée. En utilisant des formes de protestation pacifiques telles que le concert de casseroles, l’objectif est de marquer les esprits et d’envoyer un message fort au gouvernement, mettant en évidence la détermination de l’opposition à faire valoir les droits démocratiques fondamentaux.

 

Le BRDC, dans son communiqué, insiste sur le respect de l’ordre et de la dignité tout au long de ces actions. Il encourage la population centrafricaine à manifester pacifiquement et à faire preuve de responsabilité civique. C’est dans cet esprit que les organisateurs appellent à la participation de tous, conscients que la démocratie s’épanouit lorsqu’elle est soutenue par l’engagement citoyen.

 

La première action du BRDC marque donc le début d’un mouvement de contestation qui se veut à la fois pacifique et déterminé. À travers ces manifestations, l’opposition démocratique espère faire entendre les aspirations d’un peuple qui aspire à vivre dans un pays où la voix de chacun compte, où la constitution est respectée et où les valeurs démocratiques sont préservées.

 

Par la rédaction

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

Cliquez sur ce lien pour intégrer nos groupes  WhatsApp :

CNC Groupe 1

CNC groupe 2

Groupe Infos

 

Rappelons que dans les deux premiers groupes, seuls les administrateurs publient des contenus. Et c’est réservé uniquement aux articles du CNC.

 

 

Aucun article à afficher