Réactions et mise au point suite à l’arrestation de M. Garba près de l’ambassade de France à Bangui

Publié le 27 janvier 2022 , 7:00
Mis à jour le: 27 janvier 2022 3:53

drapeau de la france

 

Une rencontre entre M. Mahamat Abdoulaye Garba et des militaires français s’est déroulée dans un lieu public à proximité et non au sein de l’Ambassade de France, à la vue de tous. La France ne cherche pas à cacher cet entretien et n’a en aucun cas donné des consignes à M. Garba, infox rapportée par des publications malveillantes et mensongères.

La France échange avec tous les interlocuteurs centrafricains pour la stabilité et le développement de la RCA et répond aux sollicitations et demandes d’entretien de ces acteurs.

La France, comme d’autres partenaires internationaux que M. Garba a pu également rencontrer selon ses propres déclarations à Radio Centrafrique, entretient un dialogue constant pour soutenir les efforts de paix avec l’ensemble des parties en Centrafrique.

Contrairement aux autres fausses informations diffusées dans certains médias centrafricains, il n’y a eu ni course-poursuite, ni altercation. M. Garba a été appréhendé par les autorités centrafricaines alors qu’il quittait le lieu de la rencontre. Nous invitons les journalistes à se tourner vers les autorités pour des précisions sur les raisons et conditions de cette arrestation.

Ces manipulations des faits et de l’information illustrent une nouvelle fois une volonté de nuire à la France et de détériorer artificiellement les relations franco-centrafricaines.

 

Aucun article à afficher