RCA : l’UPC s’inscrit en faux contre la déclaration sous contrainte de Monsieur Abdoulaye Garba sur Afrique média  

Publié le 5 février 2022 , 2:36
Mis à jour le: 5 février 2022 11:35
Le logo officiel de l'UPC
Le logo officiel de l’UPC

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

L’unité pour la Paix en Centrafrique (UPC) par la voix de son coordonnateur Militaire,  Chef D’État-major, le Général ALI DARASSA MAHAMAT vient par la présente lettre attirer  l’attention de l’opinion national et international sur les déclarations mensongères de l’ex  Coordonnateur Politique Adjoint de l’UPC en la personne de Mahamat Abdoulaye Garba.

En effet, Mr Mahamat Abdoulaye Garba était l’un des représentants du Mouvement au  Comité Exécutif de Suivi (CES) de L’APPR-RCA, c’est après le faux et grossier mensonge de Mr  Hassan Bouba Ali adressé au président de la république en juillet 2019 au nom du   Coordonnateur Militaire et Chef d’état major de l’UPC soit disant qu’il est proposé pour sa  nomination au poste de ministre de l’élevage et de la santé animale, qu’il a fini par obtenir  avec les magouilles de Firmin Ngrebada,Dimitri swity et Valéry Zakharov, que Mr Garba s’est  vu confier la responsabilité de représenter l’UPC à Bangui en tant que Coordonnateur  Politique Adjoint.

Par conséquent, le Coordonnateur Militaire, Chef d’état major, le Général d’armée Ali  DARASSA MAHAMAT réfute toutes les allégations cousues de mensonge de Mr Mahamat  Abdoulaye Garba et condamne avec la plus grande fermeté la manipulation du  Gouvernement et de ses alliés mercenaires Wagner visant a ternir l’image de la République  Française et de l’état Tchadien en s’en prenant á l’un de ses serviteurs, qui n’est autre que le  directeur de renseignement et des investigations (DGRI) le Général Abdel Kader baba Ladé.

Il note que le système « wagnérien » de propagande et de manipulation au service du  régime Touadera ne manque pas d’imagination pour tromper et manipuler l’opinion  Nationale et Internationale.

l’Unité pour la Paix en Centrafrique (UPC) par la voix de son Coordonnateur Militaire, Chef  d’état major, le Général ALI DARASSA MAHAMAT rappelle au Gouvernement otage du  système Wagner que toutes leurs manipulations seront vaines pour déstabiliser l’Unité pour   la Paix en Centrafrique et réitère son engagement et sa disponibilité dans la recherche de la  paix définitive en république centrafricaine.

 

Fait à Bokolobo le 04/02/2022

Le Coordonnateur-Militaire Chef d’Etat-major de l’UPC

Le Général d’Armée : ALI DARASSA MAHAMAT

Aucun article à afficher