RCA : le maire de la ville minière de Ndachima, Monsieur Sanda,  exécuté froidement par les mercenaires russes

Publié le 19 avril 2022 , 8:11
Mis à jour le: 19 avril 2022 4:49

 

Rédigé par Bertrand Yékoua

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC), le 20 avril 2022

 

Bangui (CNC) – La ville minière de Ndachima, située dans la préfecture de la Ouaka, tourne depuis quelques semaines sans le maire de la ville. Ce dernier a malheureusement été  exécuté par les mercenaires russes de la société Wagner qui l’ont accusé d’être de mèche avec les rebelles de l’UPC, ce que sa famille conteste catégoriquement.

un mercenaire russe dans un pick-up des rebelles de l'upc à ndassima
un mercenaire russe dans un pick-up des rebelles de l’upc à ndassima, dans la préfecture de la Ouaka, au centre de la République centrafricaine.

 

Selon des informations recueillies auprès de la famille endeuillée, monsieur Sanda, maire de Ndachima aurait été faussement  accusé par les mercenaires russes d’être de connivence avec les rebelles de l’unité pour la paix en Centrafrique (UPC) du chef rebelle Ali Darassa.

D’après les mêmes sources, c’est sur la base de cette fausse information qu’ils ont décidé de l’éliminer. Or, d’autres sources locales ont indiqué que la décision d’exécution du maire Sanda serait venue de la part du préfet de la Ouaka, monsieur Victor Bissekoin.

« La plupart des exécutions sommaires perpétrées par les mercenaires russes dans la Ouaka est l’œuvre du préfet Victor Bissekoin en personne. L’homme est très rancuneux et ne cesse pas de préméditer ces collaborateurs », lance un cadre de la mairie de Bambari.

Rappelons qu’en moins de trois mois,  Monsieur Victor Bissekoin, préfet de la Ouaka est accusé de deux meurtres sordides dans la localité. L’un concerne l’exécution de l’ancien maire de Bambari Didier Wangué, , assassiné avec sa famille le 14 décembre 2021 par les miliciens Anti-Balaka en faction Touadera dans sa ferme du village Gallougou. Le deuxième concerne Monsieur Sanda, maire de Ndachima, assassiné par les mercenaires russes dans sa localité de Ndachima.

Rappelons que Monsieur Sanda est un originaire d’Ouadda, dans la Haute-Kotto. À cause d’un problème de jalousie qu’il avait eu avec le chef rebelle Zacharia Damane,  il avait quitté sa ville de Ouadda il y a plus de 20 ans pour se réfugier à Ndachima, dans la Ouaka. Mais quelques années plus tard, il a été nommé maire de Ndachima, le poste auquel il a occupé  jusqu’en 2022, date de son exécution par les mercenaires russes.

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

 

 

Aucun article à afficher