RCA : grogne dans les services de douane, les Russes occupent des postes stratégiques

Publié le 16 mai 2021 , 10:33
Mis à jour le: 17 mai 2021 12:44
Le service de Douane de Béloko. Photo CNC / Gervais Lenga
Le service de Douane de Béloko. Photo CNC / Gervais Lenga

 

Bangui, République centrafricaine, lundi, 17 mai 2021, 03:27:14 ( Corbeaunews-Centrafrique ). Après la sécurité, les ressources minières et forestières, la société paramilitaire russe Wagner contrôle désormais les services financiers de la République centrafricaine. À Béloko et dans certains postes stratégiques de la douane, les Russes sont partout, provoquant ainsi la colère de certains fonctionnaires des finances.

 

Ils sont une dizaine. On les voit partout : de poste frontalier de Béloko à Bangui en passant par celui de Bang, les agents de la société russe Wagner sont omniprésents. Ils contrôlent et vérifient toutes les importations et exportations.

Pourquoi ?

Selon nos informations,  la décision a été prise personnellement par le chef de l’État Faustin Archange Touadera à la suite de son entretien avec le responsable de la Société Wagner qui n’est autre que son conseiller. Selon ce dernier, la présence de ces agents russes, présentés comme des  spécialistes en douane  pourraient améliorer le niveau des recettes de l’État centrafricain.

Comment ?

Selon le plan qu’ils avaient établi avec le chef de l’État, toutes les marchandises transportées à titre de bénévolat par le camionneur seront désormais soumises à la douane, quelle que soit sa taille et le titre de ses propriétaires. Pour les fonctionnaires de la douane, cette nouvelle décision ne passe pas car parmi ces marchandises transportées bénévolement par certains camionneurs figurent leurs articles.

« C’est juste une manière de nous couper le souffle.  Entant que douanier, si je veux envoyer désormais un petit colis à Bangui, celui-ci est soumis directement à la taxe douanière Wagner.  Quelle est cette manière de faire ? », s’insurge un agent de la douane de Béloko.

Pourtant, cette nouvelle décision ne vise pas que les douaniers. Elle touche presque tout le monde, y compris les petits commerçants.

Pour les Centrafricains, la présence des mercenaires russes au sein du ministère des Finances est la preuve que la RCA est de nouveau sous la coupe des parrains mafieux. C’est unique en Afrique.

« Les russes cherchent de l’argent. Comme ils voient qu’en Centrafrique le Président de la République est un faible, ils veulent en profiter au maximum », explique un officier de la douane centrafricaine.

A suivre…

 

Par Gisèle MOLOMA

Journaliste politique

Alain Nzilo

Directeur de publication

Tel / WhatsApp : +1 438 923 5892

Email : alainnzilo@gmail.com

 

Aucun article à afficher