RCA : Bangassou, le contingent rwandais plie bagage et quitte la ville

Publié le 2 mars 2021 , 3:19
Mis à jour le: 2 mars 2021 3:19
Le départ des casques bleus marocains de la ville de Bakouma. Crédit photo : CNC /
Le départ des casques bleus marocains de la ville de Bakouma. Crédit photo : CNC /

 

Bangassou, République centrafricaine, mardi, 2 mars 2021, 02:47:12 ( Corbeaunews-Centrafrique ). Le contingent rwandais déployé à Bangassou, chef-lieu de la préfecture de Mbomou, s’est retiré totalement de la ville, a-t-on appris des sources concordantes.

 

Déployé dans la ville de Bangassou pour renforcer le dispositif sécuritaire de la ville depuis début -janvier, le contingent rwandais de la Minusca a débuté, depuis la semaine dernière, son retrait de la ville.

« Pour le moment, la ville de Bangassou a retrouvé son calme et sérénité.  On peut juger utile qu’ils aillent dans d’autres villes encore sous tension », a déclaré une source proche du bureau local de la Minusca, confirmant  ce retrait du contingent rwandais de la ville de Bangassou.

Pour l’heure, les habitants de Bangassou, dans leur majorité,  déplorent le retrait des casques bleus rwandais de leur ville

« Les rwandais, tout le monde sait ici qu’ils ne badinent pas avec les rebelles. Mais leur retrait nous inquiète sérieusement. Il est vrai que d’autres contingents des casques bleus sont toujours là, mais ils ne sont pas comme les rwandais », déplore Jean-Philippe, un habitant de la ville.

Notons que ce retrait des casques bleus rwandais de Bangassou intervient moins d’un mois après celui du contingent marocain de la ville de Bakouma.

Pour l’heure, la Minusca n’a pas encore réagi officiellement sur le départ des troupes rwandaises de Bangassou.

 

Par Félix Ndoumba

Journaliste et correspondant du CNC à Bangassou

Alain Nzilo

Directeur de publications

Tel / WhatsApp : +1 438 923 5892

Email : alainnzilo@gmail.com

 

 

Aucun article à afficher