Portrait Robot des signataires du Manifeste du 24/04/2022 contre le MLPC et ses dirigeants élus au congrès

Publié le 28 avril 2022 , 8:05
Mis à jour le: 29 avril 2022 2:07

 

Rédigé par YAKA Jule, un militant du MLPC

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC), le vendredi 29 avril 2022

 

Chers compatriotes, chers militants, militantes et sympathisants du Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain, cette petite occasion politique permet de relancer le débat démocratique au niveau national et au sein du Parti MLPC pour éclairer votre lanterne sur ce qui se passe réellement au sein du MLPC et sur le plan politique en République Centrafricaine et plus précisément sur les initiateurs et signataires de ce Manifeste.

De gauche à droite, l'ancien premier ministre Jean Édouard Koyambonou, représentant du MLPC, Monsieur Benjamin KAÏGAMA, représentant du PATRI de Crépin Mboli Goumba et l'ancien ministre Cyriaque Gonda, Président du parti PNCN
De gauche à droite, l’ancien premier ministre Jean Édouard Koyambonou, représentant du MLPC, Monsieur Benjamin KAÏGAMA, représentant du PATRI de Crépin Mboli Goumba et l’ancien ministre Cyriaque Gonda, Président du parti PNCN.

 

Le Manifeste

Pour le Manifeste, il faut savoir tout de suite que c’est un acte qui n’a pas force de loi puisque la personne qu’ils contestent est élue par le Congrès, organe souverain de décision du Parti et eux en tant que signataires n’ont pas qualité juridique de destituer un élu du Congrès. Les Statuts et le Règlement Intérieur du Parti sont clairs là-dessus. C’est donc une tempête dans un verre d’eau.

Pourquoi ces dissidents ne créeraient-ils pas directement leur Parti puisqu’ils se disent majoritaires dans le MLPC ?

Pourquoi chercher seulement à diviser le Parti  et prendre la place d’un certain Martin ZIGUELE qu’ils diabolisent ? Pourtant ces gens sont là dans le Bureau Politique depuis longtemps  et  empêchent la Jeunesse d’émerger…

Les vraies raisons de ces initiateurs et signataires de ce Manifeste restent cachées.  QUI  sont ces gens, Peuple Centrafricain, militants, militantes et sympathisants ?

Portraits robots de ces gens :

1. KOYAMBOUNOU Gabriel Jean Edouard

 

1er Vice- Président du Parti  MLPC sans changement depuis l’avènement au Pouvoir du Feu Ange Félix Patassé jusqu’aujourd’hui. Premier Ministre de Patassé, élu député du 7ème Arrondissement une fois et c’est son Suppléant qui le bat aux élections suivantes. C’est dire que c’est quelqu’un qui trompe les gens.

Quel syndicat ne le connait pas avec les mensonges sur les arriérés de salaires du temps de Patassé ? Sans parler de son passage à la douane ! C’est maintenant qu’il prend la tête d’une coalition pour destituer un Président élu par un Congrès légalement reconnu par les textes et la loi ?  Allez-y comprendre !… Quel paradoxe !

 

  1. MALEKOUDOU Etienne

 

Ancien Secrétaire du Parti MLPC, il a été battu  au Congrès face à un autre concurrent suite à la décision de la base qui a ses raisons pour ne pas réélire quelqu’un qui ne fait pas ses desiderata. A la démocratie comme à la démocratie ! Vous n’êtes pas élu ça ne peut être une occasion de rancœur ! Ancien cadre des Postes et Télécommunications, c’est à son époque que la Poste est descendue aux enfers ! Il est aujourd’hui avocat ! Allez-y savoir!

 

3. LEAS Albert

3ème Secrétaire- Général élu lors du dernier Congrès , il n’a jamais pris service au Siège du Parti pour assumer sa fonction en tant membre-clé du Parti. Plusieurs fois candidat et toujours déchu aux législatives dans sa circonscription de Bamingui avec 6000 électeurs ! C’est en créant un Manifeste qu’il gagnera ? Qu’est-ce qu’il peut vraiment critiquer ? C’est la Paresse qui se moque du travail !

 

  1. SABOUKO JULIUS, BOUNDI Gabin, GONIDERE Christian

 

Ces militants signataires du Manifeste ne sont que des comparses car c’est des jeunes avides de gains et d’argents faciles, vivant difficilement au quotidien et faciles à débaucher pour la cause! Pourvu que le gain continu à tomber et ils seront là dans ce Manifeste ! Militants vrais mais sans moralité puisqu’il faut vivre.

Combien avez-vous reçu pour vous débaucher comme ça ? Pour votre gouverne sachez que GONIDERE Christian, par exemple, est ancien militant du KNK, devenu militant du MLPC est actuel compagnon intime de NGREPAYO Arsène, militant fieffé du MCU puisqu’il en est le Président National de la Jeunesse MCU. Que comprendre donc d’un tel militant qui signe un Manifeste pareil ?

 

  1. MAKOKPALA Landry

 

Inconnu du Parti. C’est un faux ! Il semblerait qu’il est journaliste à la solde du Groupe Wagner et du régime en place. Ça c’est la bonne guerre ! Il fait la guerre au Parti pour miner les choses et détruire le MLPC. Voilà qui tient debout les raisons cachées du Manifeste !

Chers compatriotes, militants, militantes et sympathisants, voilà quelques portraits robots ! La prochaine publication de ces portraits sera plus détaillée avec des preuves à l’appui. A très bientôt !

                                                         

Militant éclairé YAKA Jules

 

Aucun article à afficher