Nouveau scandale du détournement en Centrafrique : Les pèlerins arnaqués de millions de FCFA

Publié le 25 juin 2023 , 7:45
Mis à jour le: 25 juin 2023 5:30 pm

Nouveau scandale du détournement en Centrafrique : Les pèlerins arnaqués de millions de FCFA

 

Touadera à la mosquée Ali Babolo KM5
Touadera à la mosquée Ali Babolo KM5 en 2016

 

 

 

Bangui, 26  juin 2023 (CNC) —   La ville de Bangui et les réseaux sociaux sont secoués par un scandale retentissant qui met en lumière une affaire de détournement de fonds d’une ampleur sans précédent. Cette fois-ci, ce sont les pèlerins centrafricains qui ont été victimes d’une escroquerie sordide, privés de la somme colossale d’environ deux cent cinquante millions de FCFA destinée à leur transport aérien pour accomplir le Hadj 2023, le pèlerinage à la Mecque.

 

Selon les déclarations de monsieur Issa Amidou, plus de 80% des victimes de cette escroquerie sont des Peuls centrafricains, une communauté déjà marginalisée et souvent vulnérable. Leur confiance a été trahie, leur rêve de pèlerinage anéanti.

 

Le système mis en place pour le pèlerinage à la Mecque cette année était particulièrement préjudiciable aux pèlerins. Chacun d’entre eux a été contraint de débourser une somme exorbitante de trois millions deux cent quinze mille (3.215.000) FCFA. Au total, 613 personnes ont versé leur argent à deux agences de voyage impliquées dans cette affaire.

 

La première agence, dirigée par Limam de Lakouanga Salle Ndiaye, le médiateur de la République Moussa Ngon Baba et l’honorable Abbo Dahirou de Koui, a enregistré 400 personnes, qui ont toutes payé la totalité de leurs frais. Cela représente une somme de 1 286 000 000 FCFA. La seconde agence, pilotée par le conseil islamique centrafricain présidé par Delerite RATOR et son équipe dirigée par M. Wahid Abdoul, a quant à elle enregistré 213 pèlerins, pour un montant de 684 795 000 FCFA.

 

Au total, ces deux agences de voyage ont ainsi empoché la somme astronomique d’un milliard neuf cents soixante-dix millions sept cent quatre-vingt-quinze mille (1 970 795 000) FCFA. Mais ce n’est pas tout. Les pèlerins centrafricains se sont vus contraints d’ajouter chacun deux cent mille (200 000) FCFA supplémentaires, ce qui représente une somme totale de 122 600 000 FCFA.

 

Le constat est amer et douloureux : aucun des pèlerins centrafricains ne pourra accomplir son pèlerinage cette année. L’argent qui aurait dû être utilisé pour leur transport aérien a été cruellement détourné par les agences de voyage.

 

Cette affaire révèle l’ampleur des dysfonctionnements dans le système de gestion des pèlerinages en Centrafrique.

 

Ce scandale du détournement en Centrafrique est une nouvelle tache indélébile sur la réputation du pays.

Ce parfum nauséabond du détournement qui se répand dans la ville de Bangui et sur les réseaux sociaux doit être éradiqué. Il est temps que la Centrafrique tourne la page de ces pratiques indignes et construise un avenir où la justice et l’intégrité prévalent.

 

Par Anselme Mbata

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe WhatsApp : CNC Groupe

Rappelons que dans ce groupe, seuls les administrateurs publient des contenus. Et c’est réservé uniquement aux articles du CNC.

 

 

Aucun article à afficher