Marche de la honte, l’UPC du chef rebelle Ali Darassa dénonce une manipulation honteuse des éleveurs peuls

Publié le 11 août 2022 , 8:10
Mis à jour le: 10 août 2022 3:04

 

Le 2 août dernier, la marche de la honte des éleveurs peuls organisée par le chef de l’État Faustin Archange Touadera à Bangui continue de susciter des réactions, tant du côté des Centrafricains chrétiens que musulmans, mais également de la communauté peule de Centrafrique. Cette fois, c’est le chef rebelle Ali Darassa qui dénonce une manipulation des Peuls .

marche des Peuls sur l'avvenue des martyrs
marche des Peuls sur l’avvenue des martyrs le 2 août 2022

 

Rédigé par anselme Mbata

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC), le vendredi 12 août 2022

 

Dans un communiqué de presse intitulé « Clarification relative à la marche au nom de la communauté peulhs sur le projet de modification de la constitution »,l’Inité pour la Paix en Centrafrique, par la voix de son coordonnateur politique adjoint et porte-parole Mr Ousmane Mohamadou, tient à apporter de clarifications sur la marche de la honte du 02 août 2022 organisée par le président Touadera et ses sbires affamés au nom de la communauté peule. D’après lui, c’est une manipulation des Peuls.

À lire aussi : : le bilan de l’attaque des éleveurs peuls au village Bezèrè par les mercenaires russes s’alourdit à 16 morts

 

« En effet, le 30 juillet 2022, s’est tenue une réunion des traîtres peuls à la solde de Touadera au domicile de son illettré de ministron de l’élevage au quartier pk5 à Bangui. Étaient présents à cette réunion, le minestron Hassan Bouba, Issa bi-Ahmadou, Ahmadou Tanga, Idriss Maloum, Waziri, Idriss Adamou et quelques délégués des déplacés peuls de pk 45 pour comploter leur plan machiavélique, afin de forcer et de tromper les éleveurs peuls qui vivent dans ce Camp.

La fin de ce rassemblement a permis de prendre des décisions fortes: manipuler les Peuls, surtout contre tous ceux qui s’opposeraient à la soi-disant marche de soutien au projet de référendum constitutionnel qui garantirait, selon eux, la stabilité et la paix, et aussi les promesses de primes à donner aux participants et aux délégués des déplacés afin de mieux convaincre les hommes et les femmes de leurs blocs respectifs », précise le communiqué de l’UPC.

À lire aussi : Financement de Wagner, le chef rebelle Hassan Bouba, ministre de l’Élevage, s’active pour la collecte des bœufs dans la Nana-Mambéré et Mambéré-Kadéi

Ainsi, poursuit le communiqué, le 02 août, sont loués des bus affectés au transfert de ces derniers sur Bangui, certains ont été forcés à laisser leurs familles et leur bétail et à monter dans les bus et d’autres qui avaient refusé de monté dans ces bus ont été tabassés, et à la fin de la marche, les traîtres gros bonnets ont remis cinq cent mille francs au lieu de deux millions prévus, ce qui a causé des bagarres et des blessures par coup de couteau entre les manifestants. Une véritable manipulation des Peuls.

« Au lieu de laisser ces pauvres Peuls s’occuper de leurs bétail, TOUADERA et ses comploteurs instrumentalisent les communautés pour des causes qui sont loin de leur garantir l’unité nationale », ajoute-t-il.

À lire aussi : Nouvelle attaque sanglante des miliciens armés dans un campement des éleveurs peuls dans le Mambéré, une dizaine des morts

 

Par ailleurs, l’UPC par la voix de son coordonnateur politique adjoint et porte-parole, Mr Ousmanou Mohamadou tient à attirer l’attention de la communauté nationale et internationale sur ce genre de machination et manipulation dangereuse de la communauté peule centrafricaine à des fins politiques et non éthiques qui risquent de compromettre à l’avenir la cohésion et l’équilibre de cette communauté, à dénoncer la manipulation de la communauté peule à des fins personnelles et à mettre en garde Monsieur Touadera et ses traîtres peuls sur leur comportement machiavélique et anticonstitutionnel.

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

 

 

Aucun article à afficher