Manifestations après la diffusion d’une vidéo montrant un Congolais tué par un policier am éricain

Publié le 14 avril 2022 , 11:55
Mis à jour le: 14 avril 2022 11:55

Texte par: VOA
Publié par: Corbeaunews Centrafrique

La mort d’un migrant congolais par une balle tirée par un policier a déclenché des protestations et des appels à la justice dans l’État américain du Michigan.

L’incident remonte au 4 avril, selon le quotidien Detroit Free Press. Ce jour là, le véhicule dans lequel se trouvait Patrick Lyoya, 26 ans, originaire de la République démocratique du Congo, est stoppé lors d’un contrôle routier.

Selon la police, les plaques d’immatriculation ne correspondaient pas au véhicule. M. Lyoya sort du véhicule mais le policier lui intime l’ordre de se rasseoir à l’intérieur. Une course à pied s’en suit et Patrick Lyoya se retrouve au sol, taclé par le policier.

« Lâche le Taser! », crie le policier, qui est sur M. Lyoya. Un Taser est un pistolet qui libère une puissante charge électrique capable de paralyser ou de tuer. Une détonation est entendue et Patrick Lyoya reçoit une balle dans la tête.

Les responsables de l’État du Michigan ont promis une enquête complète.

Le policier impliqué, dont l’identité n’a pas été rendue publique, a été mis en congé payé.

Après la publication de l’enregistrement vidéo, des manifestants se sont rassemblés mercredi soir dans la ville de Grand Rapids pour demander justice.

« La vidéo était pénible à regarder », a confié Mark Washington, le directeur de la ville de Grand Rapids, cité par le quotidien New York Times.

Avec Associated Press et Reuters.

Aucun article à afficher