Gaston Mandata N’Guérékata démissionne de la présidence du parti pour la renaissance centrafricaine (PARC)

Publié le 22 mai 2022 , 8:11
Mis à jour le: 22 mai 2022 2:30

 

Rédigé par D. Y. Ibrahim

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC), le 23 mai 2022

 

Bangui (CNC) – Ancien candidat malheureux à la présidentielle de 2015 – 2016, le Professeur Gaston Mandata N’Guérékata, Président du parti  pour la renaissance centrafricaine (PARC), vient de démissionner de la présidence de son parti.

Professeur Gaston Mandata N’Guérékata, Président du PARC.

 

C’est dans une lettre adressée au premier vice-président du PARC que l’ancien ministre du Général André  Kolingba, ancien recteur de l’université de Bangui  a annoncé sa démission de la présidence de son parti, six ans après la déroute sanglante de celui-ci aux élections législatives et présidentielle de 2015 – 2016.

Sans évoquer les insuccès électoraux de sa formation aux différents scrutins, le Professeur Gaston Mandata N’Guérékata n’a pas aussi expliqué  les raisons réelles de sa démission, mais dit avoir fait pour des raisons personnelles.

« J’ai l’honneur de vous présenter ma démission du poste de Président du Parti pour des raisons personnelles. Je reste néanmoins un militant », peut-on lire dans sa lettre de démission dont la rédaction du CNC a eu copie.

« Il y’a d’autres façons de servir », a expliqué à CNC un cadre du PARC. « Il verra comment il peut servir son pays, car l’objectif a toujours    été de servir », ajoute – t – il.

Le leader démissionnaire n’a pas précisé si son départ entrait en vigueur immédiatement, et quelle sera la suite de procédure.

Selon un cadre du parti pour la renaissance centrafricaine (PARC), le peuple centrafricain connaît le professeur Gaston Mandata N’Guérékata en tant que brillant mathématicien, mais la politique ne  lui convient pas du tout.

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

 

 

Aucun article à afficher