Engagement Éthique : 28 Ingénieurs en Génie Civil Prêtent Serment à Bangui

Publié le 7 juillet 2024 , 5:02
Mis à jour le: 7 juillet 2024 2:48 pm

Engagement Éthique : 28 Ingénieurs en Génie Civil Prêtent Serment à Bangui

 

Travaux de bitumage des rues et avenues de Bangui la capitale en cette fin du 21e siècle par la société 3G avec la collaboration de Sani Yalo
Travaux de bitumage des rues et avenues de Bangui la capitale en cette fin du 21e siècle par la société 3G avec la collaboration de Sani Yalo. CopyrightCNC

 

À Bangui, vingt-huit ingénieurs en génie civil ont prêté serment, s’engageant à respecter l’éthique de leur profession. Cette cérémonie marque une première historique pour ce corps de métier.

 

Bangui, 08 juillet 2024.

Par la rédaction de Corbeau News Centrafrique.

 

28 ingénieurs en génie civil prêtent serment : La cérémonie .

 

La semaine dernière, vingt-huit ingénieurs en génie civil se sont réunis à Bangui pour prêter serment. À l’appel de leurs noms, chaque ingénieur, la main droite levée, a juré de travailler en respectant l’éthique de leur profession. Cette prestation de serment, organisée pour la première fois dans l’histoire de cette profession en Centrafrique, a été préparée par le ministère des travaux publics.

À lire aussi : projet Zinga : Succès pour les forces armées centrafricaines (FACA) du bataillon du génie

 

Un engagement renforcé.

 

Fidel Gripandé, ingénieur avec plus de trente ans d’expérience, a souligné l’importance de cet engagement renforcé. “Nous allons maintenant contrôler toutes les constructions au niveau de la République Centrafricaine”, a-t-il déclaré. Cet engagement inclut la surveillance du personnel dans chaque entreprise de génie civil.

À lire aussi : Bambari, quand la finale du tournoi de réconciliation tourne à l’affrontement

Photo prise 5 jours après la mise en circulation de la route de croisement avenue Touadera à l'institut Pasteur de Bangui goudronnée par une entreprise
Photo prise 5 jours après la mise en circulation de la route de croisement avenue Touadera à l’institut Pasteur de Bangui goudronnée par une entreprise

 

Rôle de l’Ordre des Ingénieurs.

 

Après la prestation de serment, le bureau de l’Ordre des Ingénieurs est chargé de veiller au respect des normes de construction. Jonelle Robb Koyimbo, ingénieur de conception en génie civil, s’est engagé à garantir que tous les travaux de construction soient effectués selon les règles de l’art. “C’est notre première mission et nous allons veiller à ce que les travaux soient respectés et exécutés suivant les règles de l’art”, a-t-il affirmé.

 

La réalité des marchés en Centrafrique.

 

Bien que prêter serment et respecter l’ordre des autorités soit essentiel, il est crucial de reconnaître une réalité préoccupante. En Centrafrique, les ingénieurs civils CENTRAFRICAINS bénéficient rarement des marchés publics. La majorité des travaux de construction, y compris les bâtiments et les routes, sont attribués à des entreprises étrangères : 60 % aux entreprises chinoises, 30 % aux entreprises camerounaises, et les 10 % restants à d’autres, avec une infime part aux entreprises centrafricaines. Par conséquent, malgré leur engagement éthique, les ingénieurs locaux peinent à mettre en pratique leurs compétences faute de marchés. Ceux travaillant au ministère peuvent avoir des opportunités, mais les professionnels de terrain sont largement laissés pour compte.

 

Importance de la cérémonie.

 

Éric Rocosécamo, ministre des Travaux Publics, a expliqué l’importance de cette cérémonie. “Cette prestation de serment permet aux ingénieurs de se conformer aux prescriptions techniques et d’observer les règles de l’art dans leurs travaux”, a-t-il déclaré. En plus des ingénieurs en génie civil, une cinquantaine d’architectes ont également prêté serment, renforçant ainsi leur engagement professionnel.

 

Un pas vers la rigueur professionnelle.

 

Cette cérémonie de serment, inédite en République Centrafricaine, marque un pas important vers une plus grande rigueur professionnelle dans le secteur du génie civil. Les ingénieurs et architectes se sont engagés à respecter les normes et à garantir la qualité des travaux de construction à travers le pays.

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

Cliquez sur ce lien pour intégrer nos groupes  WhatsApp :

CNC Groupe 1

CNC groupe 2

Groupe Infos

 

Rappelons que dans les deux premiers groupes, seuls les administrateurs publient des contenus. Et c’est réservé uniquement aux articles du CNC.

 

Aucun article à afficher